Une décision du Gouvernement fait jaser à Conakry : le bras de fer est-il évitable ?

Transport Urbain
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-Une décision du Gouvernement fait des grincements de dents à Conakry, la capitale guinéenne.

Le ministère de la sécurité et de la protection civile vient de prendre un acte interdisant la circulation des motos-taxi dans la commune de Kaloum, le centre administratif et des affaires de la capitale guinéenne.

Cette décision fait des grincements de dents au sein de la corporation des conducteurs de mototaxi.

Ce secteur emploit de milliers de jeunes chômeurs. De nombreux jeunes  sortis de l'université sans emplois se rabattent dans ce metier pour joindre les deux bouts.

Lire aussi-Guinée : une mauvaise nouvelle pour les compatriotes d’Alpha Condé…

Les conducteurs de mototaxi n’excluent de se faire entendre à partie du lundi prochain pour protester contre décision qu’ils jugent abusive.  Laissant planer un risque de bras de fer.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile Alpha Ibrahima Keira promet d’être « sans état d’âme » dans l’application de cette mesure visant fondamentalement à normaliser la circulation da la commune de Kaloum.

Il a déjà averti les agents indélicats qui violeraient le strict respect de cette mesure qui fait jaser.

Africaguinee.com

Créé le Samedi 23 juin 2018 à 0:51

TAGS