.

Guinée : tenue à Conakry de la 40ème réunion de la Société Africaine de Réassurance…

Facebook icon Twitter icon
Assurances
Tenue à Conakry de la 40ème réunion de la Société Africaine de Réassurance
Tenue à Conakry de la 40ème réunion de la Société Africaine de Réassurance

CONAKRY-Conakry, la capitale guinéenne a abrité la 40ème réunion ordinaire annuelle de l’Assemblée Générale de la Société Africaine de Réassurance (AfricaRe). Cette réunion s’est tenue du 19 au 21 juin 2018 dans un réceptif hôtelier de la place. A cette occasion, le ministre guinéen de l’Economie et des Finances, Mamady Camara  a annoncé la création d’une société d’assurance agricole dans le pays.

Plusieurs pays africains ont pris part à cette réunion annuelle. Il s’agit entre autres de : la Sierra-Leona, le Sénégal, la Côte D’ivoire, le Togo, le Nigeria, le Burundi, la Tanzanie, le Tchad, l’Algérie. Les participants ont débattu sur l’examen et l’adoption de plusieurs résolutions dans le cadre du développement du secteur d’assurance en Afrique.

Avec une progression de chiffre d’affaire de 16,3% en 2017, la mise sur place d’une société d’assurance agricole devrait permettre de sécuriser la production locale, faciliter l’investissement et  l’accès des opérateurs aux crédits en Guinée.

« L’environnement économique permet d’espérer que le secteur de l’assurance tirera le meilleur parti qui se dessine  comme un véritable décollage  de l’économie guinéen. D’importants efforts sont en cours en vue de faire profiter la population guinéenne d’e l’énorme potentielle économique. Avec la mise en place  programmée d’une société d’assurance agricole (…) et la réunion des conditions  à conférer au marché  une plus grande capacité de rétention avec la création d’une Société nationale de Réassurance le concours d’AfricaRe est souhaité», a déclaré le ministreMamady Camara.

Dans la même lancée, le directeur général de la Banque Centrale de la République de Guinée, Lounceny Nabé a indiqué que cette assemblée générale  se tient dans un contexte marqué par le raffermissement de la croissance économique en Afrique notamment l’amélioration des produits de base et du pétrole.

« Notre pays devrait tirer le meilleur parti de cet élan même si nous en sommes conscients des nombreux défis qui restent à relever », a lancé le Gouverneur Lounceny Nabé, notant que le marché des assurances a connu une évolution soutenue depuis 1997  date de la dernière assemblée générale  que la Guinée avait  abritée. 

« Le nombre de sociétés a été multiplié par 3. Passant de 4  en 1997 à 12  en 2017.  Le chiffre d’affaire s’est notablement accrue pour se situer  à quelques  352 milliards  de francs guinéens 2017 contre 191 milliards en 2012. Au titre de  charge (…) les sociétés ont payé quelques 113 milliards de francs guinéens contre moins de 4 milliards en 1997. De même, le cadre règlementaire a été revue et renforcé est rentré en vigueur. La loi portant code des assurances (a été adopté) en juillet 2016 avec l’alignement de notre marché sur les standards internationaux », a indiqué LouncenyNabé.

De son côté, le président de l’Association  des Professionnels des Assureurs  de Guinée, Ibrahima Camara a déclaré que  malgré que le marché guinéen compte 12 sociétés d’assurance, le taux de couverture et le niveau des primes d’assurance sont  faibles en Guinée.

Parlant des défis dans le pays, le président de l’APAC  a signalé qu’environ 70% des véhicules sont non-assurés, le non-respect de l’assurance  des marchandises à l’importation et  la délocalisation des risques  de l’exploitation minières et des produits pétroliers, a rapporté Monsieur Camara.

Pour terminer, le président du Conseil d’Administration d’AfricaRe, Hassan Boubrik a promis de consolider les acquis dans les prochaines années. Il a affirmé que l’Etat guinéen est actionnaire de cette organisation depuis à son origine.

« Le marché guinéen animé par notre compagnie a réalisé des progressions des chiffres d’affaires de 315 milliards de francs guinéens en 2016 à  352 milliards en 2017. AfricaRe a contribué au développement du marché d’assurance de Guinée  en mettant à la disposition des compagnies des capacités de souscriptions supplémentaires », a souligné Hassan Boubrik.

En 2016, le PIB dans le secteur d’assurance en Guinée était de 0,42% contre 2, 8% en Afrique et  100% à l’international.

Bah Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

Créé le Vendredi 22 juin 2018 à 23:53

TAGS