.

Alpha Condé hausse le ton : « Je vais renforcer les forces de l’ordre partout… »

Facebook icon Twitter icon
Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

FRIA- Ce nouvel avertissement d’Alpha Condé, le Président guinéen sonne comme une menace ! En déplacement dans la zone économique spéciale de Boké où il a lancé plusieurs projets miniers d’envergures, le Chef de l’Etat a promis de renforcer les forces de l’ordre partout pour mettre fin aux incessants remous qui agitent le pays.

« Je vais renforcer les forces de l’ordre partout. Quiconque fera la pagaille maintenant sera arrêté, emprisonné, il y aura pas de grâce. Il faut que ça soit très clair pour tout le monde », a averti le Chef de l’Etat.

La région de Boké très riche en bauxite est en proie à des remous sociaux récurrents. En 2017 plusieurs manifestations ont été enregistrées dans cette région occasionnant des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants. Pour mettre fin à ça, Alpha Condé entend casser le monopole et la « mafia » dans le transport des matières premières de la mine au port. Pour que de nombreux jeunes puissent trouver de l’emploi.

 Manifestement très en colère, il a annoncé l’organisation prochaine d’une table ronde avec les sociétés minières pour mettre lesdites sociétés face leur responsabilité. Car la pollution dégrade l’environnement sans compensation, créant souvent des conflits.

« Comment voulez-vous faire l’agriculture pour nourrir les populations si l’eau disparaît ? Tout le monde doit prendre des dispositions pour éviter que les rivières ne tarissent. La pollution, les accidents d’animaux… tout cela crée des mécontentements et des conflits locaux. Les populations ont des raisons de revendiquer, mais pas de casser. On va faire une table-ronde pour solutionner à ça. Mais nous n’accepterons plus que des gens touchent les rails. Nous allons renforcer les forces de sécurité, mais les sociétés minières doivent respecter l’environnement et respecter le contenu local », a martelé Alpha Condé.

Désormais, le dirigeant guinéen exige que dans toutes les sociétés minières, le Directeur des Ressources Humaines (DHR) soit  un guinéen. « Il y a des postes qui peuvent revenir aux guinéens. Pourquoi dans certaines sociétés minières, tous les DRH sont aux mains des étrangers ? Comment voulez-vous que ces gens puissent comprendre les populations ? C’est un cadre guinéen qui peut mieux comprendre les guinéens. Le Directeur des ressources humaines doit revenir aux guinéens. Que cela soit clair pour toutes les sociétés minières », a exigé le Chef de l’Etat avant de s’engager à protéger les sociétés minières.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Jeudi 21 juin 2018 à 14:21

Facebook icon
Twitter icon
Google icon