.

Une «fake news» annonce la chute du gouvernement

Facebook icon Twitter icon
Politique

Tout est parti d'un tweet annonçant la fin de la coalition gouvernementale d'Angela Merkel. Le canular, préparé par un magazine, a semé la panique dans le pays.

La diffusion d'une «fake news» vendredi en Allemagne annonçant la fin de la coalition gouvernementale d'Angela Merkel, qui fait face à une crise gouvernementale, a semé un début de panique. L'indice de la Bourse de Francfort, le Dax, a provisoirement décroché d'un demi-point de pourcentage et le taux de change de l'euro sur le marché des changes a accusé le coup.

Plusieurs médias importants ont repris un tweet semblant provenir d'un compte de la chaîne publique allemande ARD et annonçant l'éclatement de la famille politique conservatrice de la chancelière, constituée de son parti démocrate-chrétien (CDU) et d'un parti allié bavarois (CSU).

Une telle scission serait synonyme de fin de parcours pour l'actuel gouvernement de coalition difficilement mis sur pied en mars par Angela Merkel aux côtés des sociaux-démocrates, et qui se déchire depuis plusieurs jours sur la politique migratoire. Le tweet mentionnait aussi une conférence de presse imminente sur le sujet.

Canular en ligne

Rapidement partagé sur les réseaux sociaux et sur les sites de plusieurs médias de renom, l'information s'est avérée être un canular d'un célèbre magazine satirique, Titanic. Un journaliste de ce journal avait en fait «déguisé» son compte Twitter certifié existant en un compte ressemblant à celui de la chaîne locale d'ARD dans l'Etat régional de Hesse, Hessischer Rundfunk.

Titanic a déjà à plusieurs reprises par le passé réussi à duper certains médias en diffusant de fausses informations. Les deux partis CDU et CSU sont en conflit au sujet de la politique d'immigration. Le parti bavarois tente de contraindre Angela Merkel à un net durcissement en matière d'immigration.

ATS

Créé le Vendredi 15 juin 2018 à 15:46

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS