Que risquent Paul Moussa et Sékou Camara ? L’agent judiciaire de l’Etat précise…

Facebook icon Twitter icon
Corruption en Guinée
Maitre Mory Doumbouya, Agent Judiciaire de l'Etat
Maitre Mory Doumbouya, Agent Judiciaire de l'Etat

CONAKRY-Que risquent Paul Moussa Diawara, et Sékou Camara, révoqués  jeudi soir de  leur fonction pour malversation ? Ces deux hauts fonctionnaires de l’Etat  devront répondre devant la justice dans les prochains jours. D’ici là,  les anciens directeurs de l’OGP (office guinéen de la publicité) et de l’OGC (office guinéen des Chargeurs) seront-ils arrêtés ?

Interrogé par nos soins, l’Agent Judicaire de l’Etat précise : « Il été demandé à l’Agent judicaire de l’Etat d’user des voies appropriées sur le plan judicaire pour défendre les intérêts de l’Etat. Ce qui suppose que des poursuites doivent être engagées », nous a confié maître Mory Doumbouya.

Lire aussi-Paul Moussa Diawara et Sekou Camara révoqués pour malversation…

La révocation de ces deux hauts commis de l’Etat très proche du parti au pouvoir  est très commentée en Guinée.  D’abord parce que Paul Moussa Diawara est allié du RPG, tandis que Sékou Camara est un cadre militant du parti présidentiel. Beaucoup au sein de l’opinion encourage le Premier ministre à aller plus loin dans cette dynamique de lutter contre la corruption. C’est une bataille judicaire emblématique qui s’annonce dans les prochaines semaines.  

L’agent judicaire de l’Etat à qui on a confié ce dossier promet d’agir conformément à ses attributions. « Pour l’instant nous attendons les rapports d’inspection. Nous allons prendre connaissance des documents et agir conformément à nos attributions (…) Notre tâche est beaucoup plus compliquées parce que nous avons l’obligation de prouver toutes les charges devant le juge. On prépare notre dossier avant d’agir », confie maître Mory Doumbouya.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 08 juin 2018 à 17:24

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS