Assassinat de deux éleveurs à Lola : Plusieurs personnes interpellées…

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions
Une localité de Lola, image d'archive
Une localité de Lola, image d'archive

LOLA-Plusieurs citoyens ont été interpellés par les forces de l’ordre après la découverte de deux cadavres dans des grottes à Foumbadou, localité située dans la préfecture de Lola. Les victimes sont des bouviers assassinés dans des circonstances qui restent encore à élucider.

Ces deux éleveurs étaient portés disparus depuis le week-end dernier. Leur corps sans vie ont été découvert par les citoyens du village de Manancô ce mardi 05 juin 2018.

Selon les informations, c’est depuis la semaine dernière que ces deux bouviers ont disparus. Après des jours de recherches, les citoyens de Manancô en compagnie des gendarmes et de plusieurs autres bouviers se sont mobilisés dans la journée du mardi 05 juin pour leur recherche. C’est ainsi qu’ils ont découvert les deux corps. Ils auraient été assassinés selon eux par des voleurs de bétails.

Lire aussi-Sud de la Guinée: risque de violences entre éleveurs et agriculteurs..

 ‘’ C’est une équipe composée d’éleveurs, de gendarmes, et d’autres  citoyens du village de Manancô qui s’est mis hier à la recherche de ces deux disparus dans les montagnes. Après toute une journée de travail, les corps de ces deux citoyens ont été retrouvés dans des grottes dans un état vraiment irrécupérable’’, relate ce citoyen.

Poursuivant, il confie que c’est un réseau de voleurs de bétails qui a l’habitude d’aller voler des animaux dans la forêt. « C’est un réseau de voleurs qui vont le plus souvent voler ces animaux dans la forêt et en font leurs propriétés. Ils vendent la viande n’importe comment et voici que le week-end dernier quand ils ont été surpris par ces bouviers qui les reconnaissait, ils les ont abattus sauvagement », soutient-il.

Suite à cet assassinat, plusieurs personnes ont été interpellées dans cette localité. Selon nos sources, au moins six personnes sont déjà dans les mains des services de sécurités pour des fins d’enquêtes.

‘’Il y’a déjà deux hommes et trois femmes qui sont interpellés par la gendarmerie pour des fins d’enquêtes. Par contre d’autres sont en cavale mais je viens d’apprendre tout à l’heure qu’un autre a été arrêté dans les environs et doit être transféré à la gendarmerie’’ confie cet autre citoyen.

Toutes nos tentatives de joindre les autorités locales de la place sont pour le moment restées vaines.

SAKOUVOGUI Pau Foromo

Correspondant régional d’africaguinée.com

A Nzérékoré

Tél. (00224) 628 80 17 43

Créé le Jeudi 07 juin 2018 à 12:19

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS