Tougué : Un jeune garçon viole sa cousine qui tombe enceinte…

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions
image d'illustration
image d'illustration

TOUGUE- Une jeune fille mineure a été engrossée par son frère cousin à la suite d’un viol. L’acte s’est produit dans la préfecture de Tougué, en moyenne Guinée. Les faits ont eu lieu il y a un mois en pleine brousse mais n’ont été révélé que la semaine dernière lorsque la grossesse a été découverte.

La victime âgée seulement de 14 ans, a gardé sa douleur pendant un mois parce que sa grand-mère  l’aurait interdit de parler. Mais avec la grossesse qu’elle a contractée, le silence n’était plus de mise parce qu’il fallait retrouver le père du bébé qu’elle porte.

«  Tout est parti quand le grand-frère  à mon père a demandé à son fils qui est un frère de me ramener au village auprès de ma grand-mère. Je ne voulais même pas rentrer au village. Le grand-frère de mon père m’a frappé  pour m’obliger à monter sur la moto. En cours de route, en pleine brousse, mon cousin a garé la moto pour abuser de moi. Nous avons continué un peu devant, il a garé pour me violer encore. Arrivé au village, j’ai expliqué ce qui m’est arrivé à ma grand-mère qui m’a interdit de parler de ça. Elle m’a dit que je ne dois pas dire que c’est mon cousin qui m’a violé. Elle m’a demandé de laver  mon pagne teinté de sang. L’acte a eu lieu ça fait un mois juste. Je suis tombée enceinte dans les mêmes circonstances sans le savoir » a expliqué la victime.

Lire aussi-Coyah: une fillette de 4 ans violée en rentrant de l'école...

Informée, la mère de la fille sous le choc  en séjour à Labé est allée envoyer sa fille à Labé. Elle réclame justice : «  au moment des faits j’étais à Labé, ma jeune sœur m’a appelé au téléphone pour m’informer que ma fille est enceinte d’un mois. La fille a expliqué, j’ai appelé la grand-mère qui confirme la grossesse sans donner d’explications claires. Pourtant c’est elle qui a interdit à ma fille de dénoncer. Ma fille a été violée deux fois en brousse par le fils de son oncle paternel. Je réclame justice, il faut que le bourreau soit interpellé pour répondre de ses actes » s’exclame la mère de la fille en larmes.

L’affaire a été transportée ce lundi au commissariat central de Labé à la section chargée du genre et de la protection de l’enfance. Pour l’instant l’auteur présumé de ce viol n’est pas inquiété du côté de Tougué.

Alpha Ousmane Bah

Pour africaguinée.com

Tel : (00224) 664 93 45 45

 

Créé le Mardi 15 mai 2018 à 12:10

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS