.

Guinée Bissau: comment El hadj Mamadou Diallo a été arrêté...

Facebook icon Twitter icon
Affaire Elhadj Doura
Elhadj Mohamed Diallo
Elhadj Mohamed Diallo

DALABA- Comment Elhadj Mouhamed le cerveau du gang qui a kidnappé Elhadj Abdourahmane Diallo a-t-il été arrêté ?  Le commandant Mamadou Saliou Diallo dit Zaïrois, responsable de la compagnie gendarmerie territoriale de Gaoual qui a dirigé les opérations de recherche en Guinée Bissau explique comment Elhadj Mohamed Diallo a été arrêté et extradé en Guinée. Lisez !!!

 « Depuis l’enlèvement du vieux Elhadj Doura, nous n’avons pas dormi. Ce bandit qui était parti se cacher en Guinée Bissau est passé par ma zone à  Gaoual. Notre hiérarchie de  Conakry nous a dit que le cerveau serait dans notre partie, ça c’est depuis le mois de janvier dernier quand les enquêtes ont démarré. Entre temps il sort de la Guinée pour la Guinée Bissau. Nous n’avons pas tourné la page parce qu’il est passé dans notre zone il fallait absolument le trouver. Nous avons continué les enquêtes, dans l’approfondissement de l’enquête nous avons eu son numéro de téléphone de la Guinée Bissau.

A travers le numéro nous avons pu exploiter comprendre avec qui il communique en Guinée. La personne avec laquelle il communique en Guinée a aussi accepté de collaborer. Comme la piste est potentielle, nous avons rendu compte à Conakry qui nous a donné l’ordre de franchir la frontière pour la Guinée Bissau afin de continuer la recherche. Nous sommes allés en Guinée Bissau où nous avons passé deux semaines. Nous sommes entrés en contact avec les autorités Bissau Guinéenne particulièrement la police ainsi que le consul de Guinée dans le pays.

Lire aussi-El hadj Mamadou Diallo parle : « Comment nous avons kidnappé El hadj Doura… »

Dans les recherches, un bon matin nous avons vu le filon,  les gens qui font du thé pour lui  ont été rencontrés. A travers eux je ne retiens pas trop la date. Mais je pense que c’est vers le 12 Avril 2018. Nous avons réussi à mettre le grappin sur lui dans le quartier où il résidait à Bissau à 4 heures du matin.

Nous avons annoncé la bonne nouvelle à  Conakry, le haut commandement de la gendarmerie a informé l’ensemble des autorités. L’Etat guinéen a utilisé la diplomatie pour qu’il soit mis à notre disposition pour son extradition vers Conakry. Ce qui fut fait par les autorités Bissau guinéennes. Finalement nous l’avons ramené avec nous.

Je précise que nous avons passé deux semaines à Bissau, mais pour l’arrêter c’est au 5ème  jour de notre séjour. Le prolongement jusqu’à deux semaines c’était par rapport aux négociations entamées entre les deux pays pour l’extradition.

Nous avons quitté Bissau le samedi 28 Avril 2018 à 3 heures du matin, à 14 heures le dimanche 29 Avril on était dans la ville de Labé. Nous avons continué directement sur Conakry où nous sommes arrivés à 23 heures. Le cerveau a été immédiatement mis à la disposition du haut commandement de la gendarmerie direction de la justice militaire.

Avant son extradition en Guinée, c’est à Bissau où il a commencé à nous dire avec qui il a mené l’enlèvement, ses complices en un mot. Ceux-là étaient en Guinée nous avons informé les équipes sur place qui ont procédé à leurs arrestations le même jour. Il nous a indiqué à partir de la Guinée où ils ont enterré le vieux, ceux qui sont arrêtés en Guinée ont été conduits sur les lieux, un par un  pour identifier la tombe. A notre arrivée il nous a conduits sur le même endroit, donc c’est une piste potentielle également. On était parti avec lui le lendemain de notre retour en Guinée.

C’est ainsi que nous sommes partis avec le médecin légiste le mardi passé pour l’exhumation du corps d’où la confirmation que c’était bien Elhadj Doura. Pour le moment  nous sommes à ce niveau les enquêtes continuent »  a révélé Commandant Saliou Diallo.

Alpha Ousmane Bah

Pour africaguinée.com

Tel : (00224) 664 93 45 45

 

Créé le Lundi 14 mai 2018 à 10:44

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS