Fodé Oussou : « Nous allons manifester même pendant le mois de Ramadan… »

Facebook icon Twitter icon
Crise post électorale en Guinée
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG

CONAKRY- L’opposition guinéenne entend poursuivre ses manifestations en dépit du début prochain du mois saint de Ramadan. Dr Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, a annoncé l’intensification des manifestations de l’opposition dans les prochains jours.

« Nous allons poursuivre les manifestations. Le mois de Ramadan est un mois béni, un mois pendant lequel l’être humain se rapproche de Dieu à travers notamment son combat contre l’injustice », a annoncé Dr Fofana.

Ce lundi 14 mai 2018, l’opposition a appelé à une nouvelle journée ville-morte, qui sera suivie par une série de manifestations. Cellou Dalein Diallo et ses pairs n’entendent pas reculer. Ils exigent la « restitution » des voix de leurs militants qui selon eux ont été « injustement » annulées par certains magistrats.

« Cette fois nous n’allons écrire à aucune commune puisqu’il n’y a même pas d’autorités là-bas. Ces présidents de délégations spéciales sont illégaux. Nous allons manifester partout à Conakry », promet le Chef de file des libéraux démocrates.

Alors que la majorité présidentielle appelle à l’installation immédiate des nouveaux élus dans les différentes communes et quartiers, Dr Fodé Oussou Fofana menace : « S’ils essayent d’installer qui que ça soit avant la satisfaction de notre demande, nous allons mettre en place un Gouvernement parallèle, puisqu’il n’y aura plus d’autorités dans le pays », a menacé ce vice-président de l’UFDG qui soutient que son leader Cellou Dalein Diallo a eu raison de rencontrer Alpha Condé qui « s’est encore illustré par ses promesses non tenues ».

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 13 mai 2018 à 13:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon