Mines et développement local : la GIZ apporte un nouvel appui au Gouvernement…

Facebook icon Twitter icon
Mines

CONAKRY-Le ministère des mines et de la géologie ainsi que celui de l’administration du territoire et de la décentralisation, avec le soutien de la coopération allemande (GIZ Guinée), a organisé ce mercredi 9 mai 2018 un atelier de formation et d’information sur le fonds des sociétés minières pour le développement économique local (FODEL). Cette action entre dans le cadre de la politique du Gouvernement visant à faire bénéficier aux populations locales les retombées économiques de l’exploitation des mines. 

En prélude à l’installation des conseillers communaux, le ministère des mines et de la géologie s’apprête à tout mettre en œuvre afin que ces fonds puissent être utilisés dans la transparence, au bénéfice des communautés touchées par l’exploitation minière. 

« Le fonds du développement économique local a été institutionnalisé dans le nouveau code minier. Cela va en droite ligne avec la volonté du Président de la République de pouvoir assurer des retombées pour les communautés locales. Aujourd’hui donc, nous avons un atelier qui porte non seulement sur le mécanisme de mise en œuvre de ce fonds du développement économique local, mais aussi sur la validation du manuel de procédure. Il y a une instruction très claire au niveau du Président et du premier ministre que ces fonds soient utilisés en toute transparence et au bénéfice effectif des communautés. En prélude à la mise en place des conseils communaux nous nous apprêtons à ce que ce fonds puisse être effectivement opérationnel et qu’il soit utilisé sur la base des procédures claires et transparentes », a expliqué Abdoulaye Magassouba, le Ministre guinéen des Mines et de la Géologie.

Il a ensuite remercié la GIZ et salué son action dans la réalisation de cet atelier dont les conclusions permettront aux structures locales de disposer d’un outil efficace dans la conception, la validation et l’exécution des projets financés par le Fonds de Développement Economique Local. Le ministre Magassouba a émis le souhait que les localités dans lesquelles les mines sont exploitées, bénéficient des retombées économiques de cette exploitation.

« Les mines sont exploitées dans des localités et nous avons besoin que ces localités bénéficient amplement des retombées de ces mines. Et un des outils les plus importants constitue cette contribution au développement local. Votre travail d’aujourd’hui aura un impact sur des centaines de milliers des guinéens », a-t-il lancé à l’endroit des participants. 

Sadou Nimaga Secrétaire Général du ministère des mines qui a pris part à cet atelier a évoqué les nouveautés apportées dans le code minier pour le bénéfice de la population. 

« Avant, la contribution au développement local n’existait pas dans le code minier. Cette fois-ci on l’a mis dans le code minier. Nous avons inséré dans le code minier des taux de 0,5%, de 1%, qui sont des taux meilleurs par rapport à ceux qui existaient. 0,5% pour le minerais et le fer et 1% pour les autres substances comme l’or, le diamant. La contribution était déjà payée, nous avons donc décidé désormais, de faire en sorte qu’il y ait un mécanisme transparent », a détaillé le Secrétaire Général du Ministère des Mines.

 

Oumar Bady Diallo

Pour africaguinee.com

Créé le Jeudi 10 mai 2018 à 13:54

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS