.

Kidnapping : les derniers mots d’El hadj Doura à sa famille…

Facebook icon Twitter icon
Kidnapping d'El hadj Abdourahmane Diallo
El hadj Abdourahmane Diallo
El hadj Abdourahmane Diallo

CONAKRY- Ce sont des confidences sur les derniers échanges entre El hadj Aboudrahmane Diallo et sa famille. L’un des fils de l’opérateur économique qui a été kidnappé au mois de décembre 2017 et dont le corps a été exhumé ce mercredi 9 mai 2018, a révélé le contenu du dernier entretien téléphonique qu’il a eu avec son père qui était dans les mains de ses ravisseurs.

Selon Thierno Diallo, son père avait demandé à sa famille de payer la rançon exigée par ses ravisseurs pour obtenir sa libération.

« Mon père m’a dit de payer ce qu’ils demandent », a révélé Thierno Diallo dans l’émission ‘’Les grandes gueules’’.

Kidnappé le 3 décembre 2017, El hadj Abdourahmane Diallo a d’abord été amené dans une maison à Sonfonia, qui appartient à une jeune dame du nom de Madame Doumbouya. Les ravisseurs avaient loué cette maison pour une période de six mois.

Après quelques jours dans cette maison, l’opérateur économique sera transféré à Dubréka, dans une autre maison qui appartiendrait à un militaire, un béret rouge.

Pendant tout ce temps, la famille du commerçant enlevé aux environs de 5h du matin conversait au téléphone avec El hadj Mamadou Diallo, le cerveau présumé des ravisseurs. Ces derniers exigent le payement d’une rançon de 100 mille dollars pour obtenir la libération d’El hadj Abdourahmane Diallo. Ce montant fut payé par la famille, mais les ravisseurs ne respectent pas leur promesse. El hadj Abdourahame Diallo n’est pas libéré. Pire, il n’est même pas au courant que sa famille a payé la rançon exigée par ses « bourreaux ».

« La dernière fois que j’ai parlé avec lui, il ne savait même pas que l’argent avait été payé. Quand je l’ai informé, il m’a dit, je te remercie Thierno, que Dieu te bénisse », a révélé Thierno Diallo, l’un des fils de l’opérateur économique.

Même après le décès d’El hadj Abdourahmane Diallo, ses ravisseurs ont continué à demander de l’argent à sa famille. Thierno Diallo qui conversait avec El hadj Mamadou Diallo et ses complices, a finalement dit que la famille ne payera aucun franc de plus s’il ne converse pas au téléphone avec son père.

Nous y reviendrons !

 

BAH Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 10 mai 2018 à 16:04

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS