Sud de la Guinée: risque de violences entre éleveurs et agriculteurs..

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions
image d'illustration
image d'illustration

LOLA-Un réel risque de conflits existe à Lola entre éleveurs et agriculteurs. Plusieurs hectares de champs de riz, de manioc et de maïs appartenant à des agriculteurs ont été ravagés par des bœufs. Certaines victimes demandent d’être  dédommagées.

Ces dégâts ont été enregistrés dans la nuit du mardi 01 au mercredi 02 mai 2018 dans le village Malou et environ situé dans la sous-préfecture de Kokota à Lola, a-t-on appris.

"Je n'ai pas pu faire la visite de tous les champs qui ont été ravagés mais le premier champ que j'ai visité  est de trois hectares. Tout a été dévasté par des bœufs. Quand j'ai été sur les lieux j'ai failli tomber en larmes. D'autres citoyens viennent également dire qu'ils ont été victimes des dégâts dans leurs champs. Ce sont des champs de riz de maïs et de manioc qui ont été les cibles de  ces animaux", nous a confié Mr. DOUALAMOU Philippe citoyen de Lola.

Lire aussi-Frontière Guinéo-ivoirienne : le village Goutinata occupé par des étrangers…

Certains propriétaires des champs dévastés réclament aux éleveurs des dédommagements.  Ils demandent aux autorités de prendre des dispositions.

« Les agriculteurs achètent des engrais, des semences de qualité  pour améliorer les rendements. Ce sont de grosses pertes. Il faut que les autorités prennent des dispositions pour éviter ces genres de chose », interpelle un autre un citoyens.

D’autres demandent aux éleveurs de cadrer leurs animaux dans des parcs pour éviter le pire. Alpha Condé qui est attendu dans les prochains jours en forêt abordera certainement cette problématique. Les conflits entre éleveurs et agriculteurs sont récurrents dans cette zone.

SAKOUVOGUI Paul Forormo

Correspondant régional d'africaguinée.com

A Nzerékoré

Tél. (00224) 628 80 17 43

 

Créé le Dimanche 06 mai 2018 à 14:15

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS