Guinée : Aboubacar Soumah va répondre au Gouvernement…

Facebook icon Twitter icon
Bras de fer Gouvernement et syndicat
Alpha Condé, le Président guinéen et le Syndicaliste Aboubacar Soumah
Alpha Condé, le Président guinéen et le Syndicaliste Aboubacar Soumah

CONAKRY- Le bras de fer semble inévitable entre Aboubacar Soumah le secrétaire général du SLECG (syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée) et le Gouvernement. Alors que les négociations autour du salaire de base des enseignants doivent s’ouvrir ce vendredi 04 mai, le syndicat de l’éducation pose une exigence. Reconnaître d’abord la légitimité d’Aboubacar Soumah.

« Nous avons reçu une correspondance de l’Inspecteur Général du Travail (Alia Camara, ndlr) qui ne nous a pas reconnu le poste de secrétaire général du SLECG. Nous allons répondre aujourd’hui à cette correspondance  et lui faire remarquer qu’il y a vice de forme », confie à Africaguinee.com Aboubacar Soumah.

Lire aussi- Guinée : Après l’opposition, Alpha Condé s’attend à une autre crise…

Il prévient que son organisation ne répondra à l’invitation du Gouvernement qu’à une seule condition : « Respecter la procédure administrative en mentionnant dans le courrier d'invitation la fonction de secrétaire général parce que c’est l’institution qui est invitée et non la personne d’Aboubacar Soumah », tranche le syndicaliste.

Les négociations sont censées s’ouvrir le vendredi 04 mai 2018. Mais à cette allure, tout porte à croire qu’elles pourraient ne pas s’ouvrir.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mercredi 02 mai 2018 à 11:53

Facebook icon
Twitter icon
Google icon