Cellou Dalein à Alpha Condé : "Nous ne sommes pas naïfs…"

Facebook icon Twitter icon
Crise politique en Guinée
Cellou Dalein Diallo leader de l'UFDG, Conakry, Guinée (Photo Africaguinee.com, avril 2018)
Cellou Dalein Diallo leader de l'UFDG, Conakry, Guinée (Photo Africaguinee.com, avril 2018)

CONAKRY-Face à l’enlisement des négociations autour du contentieux électoral, Cellou Dalein Diallo promet une réaction ferme de l’opposition. Le leader de l’UFDG qui dénonce la non-application du communiqué qui a sanctionné sa rencontre avec Alpha Condé annonce qu’ils tireront toutes les conséquences à partir de la semaine prochaine.  

« Une réunion de l’opposition républicaine est convoquée Lundi 30 avril. Nous allons faire l’évaluation de ce qui a été fait. On va tirer les conséquences. Croyez-moi nous allons prendre nos responsabilités (...) Il faut que la vérité des urnes soit respectée (…) Si le pouvoir ne veut pas faire ça, naturellement c’est lui qui aura rompu la trêve », a prévenu l’opposant ce samedi 28 avril 2018.

Lire aussi- Cellou et ses pairs se sont-ils encore fait avoir par Alpha Condé ?

Les membres du comité de suivi chargé de régler le contentieux né des élections locales du 4 février 2018 n’arrivent pas à s’entendre sur une solution de sortie de crise. Et dans la foulée des menaces de l’opposition de reprendre la rue, plusieurs alliés de Cellou Dalein ont été convoqués au tribunal le 03 mai pour répondre des violences survenues lors des dernières manifestations à Conakry. Le Chef de file de l’opposition dénonce une provocation et un harcèlement du Pouvoir d’Alpha Condé. Il appelle ses partisans à une mobilisation le 03 mai pour accompagner les leaders convoqués par la Justice.

« On continue à harceler l’opposition et ses militants. On a  convoqué les leaders de l’opposition qui ont signé la déclaration d’information sur la manifestation. Nous n’allons pas continuer à être naïfs avec M. Alpha Condé. Nous privilégions le dialogue mais nous ne sommes pas naïfs, s’ils ne veulent pas qu’on maintienne l’atmosphère de décrispation, il faut qu’on tire les conséquences. C’est une provocation, il faut que vous soyez tous au tribunal de Dixinn. Il n’est pas question de se laisser intimider par Alpha. Il faut qu’on réagisse, l’opposition prendra les dispositions. Je vous invite tous à vous mobiliser le 03 mai pour accompagner les leaders injustement convoqués », a invité Cellou Dalein Diallo.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

 

Créé le Samedi 28 avril 2018 à 18:08

Facebook icon
Twitter icon
Google icon