Guinée : les "piques assassines"de Sidya contre les partis de Cellou et d’Alpha…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY-« Que ce soit l’UFDG ou le RPG, ils ont complètement dépassé les bornes ! » Ce sont des mots de Sidya Touré qui vient de hausser le ton face à l’escalade de violence verbale appelant à la haine entre les communautés sur les réseaux sociaux. Le leader de l’Union des forces républicaines salue l’action de la justice qui a interpelé plusieurs partisans de Cellou Dalein Diallo et de Alpha Condé.

 « Ça fait longtemps que l’UFR prône la paix entre tous les guinéens. Nous n’avons pas cessé de prôner que le débat que nous avons entre nous soit un débat d’idées, un débat politique. Nous n’avons jamais mis en avant l’appartenance de telle ou de telle à une communauté », a déclaré samedi Sidya Touré lors d’un rassemblement politique de son parti.

Au lendemain des élections communales du 04 février 2018 émaillées par des violences meurtrières dans le pays, les discours politiques ont pris une allure inquiétante notamment sur les réseaux sociaux. Face l’escalade, la justice s’est réveillée après une plainte formulée par des acteurs de la société civile. Une dizaine de militants du RPG et de l’UFDG sont aujourd’hui dans le collimateur de la justice. Une action saluée par le leader de l’UFR qui prévient que les guinéens gagneront ensemble et perdront ensemble le jour où ça va basculer.

Lire aussi- Sidya Touré : « J’encourage Alpha Condé à balayer devant sa porte… »

« Nous devons comprendre dans notre pays que nous gagnerons ensemble ou nous perdrons tous parce que le jour où ça va basculer que Dieu nous préserve de ça, il n’y a pas une île où aller se cacher. L’UFR est un parti qui porte un programme de développement économique et social dans ce pays. Nous devons féliciter nos jeunes communicants parce qu’ils ne sont pas laissé emporter dans ce débat nauséabond auquel on a assisté à un moment donné entre les deux partis politiques dont on doit dénoncer le comportement dans ce cadre-là. Aujourd’hui la justice s’en est mêlée. Il y en a même qui vont être interpelés à l’étranger (…). Parce que malheureusement nos amis que ce soit de l’UFDG ou du RPG ont complètement dépassé les bornes », a averti l’ancien premier ministre, saluant l’action du procureur.

« Je salue l’action du procureur de la République dans cette affaire qui a interpelé les gens dans les deux camps. Parce qu’à un moment donné on lisait des choses sur le net, c’était extrêmement dangereux (...) Ceux qui veulent nous plonger dans le combat communautaire n’y arriveront pas. Ou on est chef de partis en Guinée, ou on est Chef de communauté, et il n’y a pas de place pour ça », soutient Sidya Touré.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

 

Créé le Dimanche 15 avril 2018 à 14:28

Facebook icon
Twitter icon
Google icon