Moyenne Guinée: cascade de viols sur des mineures à Mamou…

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions
image d'illustration
image d'illustration

MAMOU-Les cas de viols sur des mineures se multiplient à Mamou, une préfecture de la moyenne Guinée. Trois cas de viols sur des mineurs ont été signalés en moins de deux semaines. L’âge des victimes variant entre neuf (9) à douze (12)ans.

Le 27 mars dernier,  une fillette de 12 ans, élève à l'école primaire franco-arabe de Soindé dans la sous-préfecture de poredaka a été violée par un enseignant. Ce mercredi 11 avril, une autre fille âgée de 9 ans a été victime d’un crime similaire à Dounkiwal dans la commune urbaine par un conducteur de taxi-moto. Ce jeudi 12 avril une autre fille a été violée à Hamdallaye, un quartier non loin de la ville par un inconnu.

La fille qui a été violée à Dounkiwal a été déposée par sa mère chez sa tante qui était absente à Poudrière. Après avoir conduit la maman de la fille Hoore Fello où il y avait une la cérémonie, le conducteur de taxi-moto est revenu seul reprendre la fille à Poudrière et l'amener à Dounkiwal situé à 5 km de la ville pour faire sa sale besogne.

Lire aussi-Mamou: triste fin pour deux cultivateurs brûlés vifs dans leur champ…

" Je partais à une cérémonie à Hooré-Fello. J'étais sur une moto-taxi avec ma fille. On est allé ensemble deposer ma fille  chez sa tante à la Poudrière. Celle-ci n'y était pas. J’ai dit à ma fille de s'asseoir là-bas et de l'attendre.  Nous sommes allés à Hooré-fello.  Le taxi motard, de retour a dit à ma fille que je lui ai dit de la transporter à la maison. Il a conduit ma fille vers Dounkiwal. Il l'a violé et la laissé comme ça. C'est les gens qui l’ont ramassé pour la conduire à l'hôpital. On a fait la visite. Les médecins ont confirmé le viol. Je ne connais pas le jeune mais je peux le reconnaître si je le vois. C'est ma fille qui m’a dit que c'est le même taxi motard qui est revevu envers elle", nous a confié la maman de la victime.

Ce cas n’est pas seul enregistré ces dernier temps à Mamou. Le 27 mars dernier un enseignant du franco-arabe avait violé une de ses élèves à Soinde dans la sous préfecture de Poredaka. Le suspect a été arrêté et se trouve actuellement à la maison centrale de Mamou nous a confié le procureur Sidiki Camara.

" le 27 mars  nous avons été informés par le commissaire urbain de police de Poredaka d'un cas de viol sur mineur par un enseignant. La fille est âgée de 12 ans. Elle est élève en classe de 6e année à l'école primaire franco-arabe. Aussitôt nous l'avons instruit de mener des enquêtes et faire une réquisition à un médecin afin de conduire la victime à l'hôpital régional de Mamou pour des examens. C'est ce qui fut fait. Le suspect avait entre temps pris la poudre d'escampette. Une convocation avait été régulièrement établie et nous l'avons déposé au niveau de la DPE. C'est à la suite de cette convocation que le suspect s'est présenté de lui-même au commissariat. C'est de là-bas qu'un procès verbal a été dressé et déposé à notre parquet le lundi 09 avril. Une information judiciaire a été ouverte au niveau du cabinet d'instruction pour viol sur mineur. Le suspect a été inculpé par le juge d'instruction et à l'heure qu'il fait il est placé sous mandat de dépôt à la maison centrale de Mamou.  L'information va suivre son cours normal et dès que le juge d'instruction finira de faire son travail, il va nous envoyer les dossiers pour une réquisition", a expliqué  le procureur.

Ce jeudi 12 avril au soir,  c'est une autre fille qui a été violée à Hamdallaye dans la commune urbaine de Mamou par un inconnu. La fille se trouve actuellement à l'hôpital pour des soins.  

Habib Samake

Correspondant regional

D'africaguinee.com à Mamou

Tel: (00224) 623 093 998

 

Créé le Samedi 14 avril 2018 à 20:24

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS