Conakry: de nouvelles mesures de sécurité après la réouverture des plages?

Facebook icon Twitter icon
Société
Plage de Bénares de Conakry, dans la commune de Matoto
Plage de Bénares de Conakry, dans la commune de Matoto

CONAKRY- Après 4 années de fermeture suite aux drames mortels survenus respectivement  à Lambanyi et  à Rogbane (Taouaya), les autorités de la ville de Conakry ont décidé de rouvrir les plages.  Pour éviter que des drames similaires ne se répètent, des mesures sécuritaires drastiques ont été prises, a-t-on constaté.

A la grande plage de Bénares située à Yimbaya Faban dans la commune de Matoto, un dispositif de sécurité est déployé. Les nombreux visiteurs sont contrôlés avant l’accès  à cet lieu actuellement très frequenté par la couche juvénile, a constaté africaguinee.com.

Selon notre constat, des barrières sécuritaires sont installés au  niveau des deux accès : A l’entrée et à la sortie de cet endroit de distraction. Des  policiers et  agents privés sont chargés  de contrôler les visiteurs au scanneur et ensuite procéder à la fouille des sacs pour détecter toutes armes ou autre objets jugé dangereux. Des pickups ont été mis à la disposition des agents de la police et la gendarmerie déployés pour la sécurité des clients.

Lire aussi-Reportage : Constat alarmant sur deux plages de Conakry…

Interrogé, une étudiante que nous avons croisée sur la plage s’est réjouie de ces innovations. Le renforcement de la sécurité sur les lieux la rassure davantage. « Nous venons pour la célébration de l’anniversaire d’une amie. Nous avons payé GNF 10.000 pour le ticket  d’entrée et tout se passe bien », déclare-t-elle. 

Même avis chez  Kosika Camara qui constate  beaucoup de changement au niveau de  l’assainissement. Par contre, certains visiteurs s’inquiètent de la consommation de l’alcool par des mineurs qui visitent les lieux.

Selon  les statistiques fournies par des gestionnaires de la plage, il y a 31 agents de sécurisé privée,  une vingtaine de maitres-nageurs et plusieurs  agents sans uniforme qui surveillent les lieux.

Pour le vice-président  de la plage Bénares depuis l’ouverture de la plage il y a que du positif. « Nous sommes content parce que les jeunes ont des endroits propres pour se recréer. On peut recevoir près de 2.000 personnes par jour et le week-end le nombre augmente.  Nous avons renforcé la  sécurité par les agents de la police et la gendarmerie. Et nous avons  un scanneur  et les téléphones permettant aux agents de la sécurité de communiquer. Nous faisons la fouille systématique à toute les personnes  qui viennent, pour protéger les citoyens »,  a rassuré Lansana Doumbouya. 

A l’annonce de la réouverture des  plages de Conakry il y a juste quelques semaines, le Gouverneur de la ville de Conakry, Mathurin Bangoura  a ordonné à tous les gestionnaires la sécurisation de ces endroits convoités par la couche juvénile. 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

 

Créé le Vendredi 13 avril 2018 à 10:01

Facebook icon
Twitter icon
Google icon