.

Affaire "communicants" du RPG et de l'UFDG: Cheick Sako va briser le silence...

Facebook icon Twitter icon
Société
Cheick Sako, ministre guinéen de la Justice garde des Sceaux
Cheick Sako, ministre guinéen de la Justice garde des Sceaux

CONAKRY- Alors que l’interpellation par la justice de plusieurs partisans du parti au pouvoir et de l’opposition continue de susciter polémique dans la cité, le garde des sceaux guinéen a décidé de briser le silence ce jeudi 12 avril 2018.

Ils sont en tout cinq personnes à avoir été écroués à la maison centrale de Conakry pour incitation  à la haine à travers les réseaux sociaux. Hier, ils ont passé leur première nuit en prison. Le parti au pouvoir promet de réagir.

Lire aussi-Ibrahima Sory Camara condamné à 18 mois de prison…

Alors que la polémique enfle, le ministre d’Etat guinéen de la Justice et garde des sceaux, Maitre Cheick Sako va se prononcer dans les heures qui suivent sur cette affaire qui fait des vagues.

Nous y reviendorns.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Jeudi 12 avril 2018 à 17:17

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS