.

Mamou: triste fin pour deux cultivateurs brûlés vifs dans leur champ…

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions
Le champ calciné dans la localité de Gouba
Le champ calciné dans la localité de Gouba

MAMOU-À Gouba, une localité située dans la sous-préfecture de Tolo, deux cultivateurs ont péri dans leur champ. Les deux victimes avaient mis le feu sur les herbes sèches de leur champ qu’ils venaient de défricher pour preparer le labour.  

Interrogé, Elhadj Lamarana Bah president du district de Gouba dit être surpris par ce drame. Car selon, le feux s'était éteint.

" On avait mis feu sur nos champs. Les gens se sont arrêtés jusqu'à ce que le feu s’éteigne. Mais à notre grande surprise un vent violent est venu avec quelque chose qui a éclaté comme une bombe. Le feux a repris et a pourchassé les gens. Il y avait quatre personnes dans le champ. Deux ont pu s'échapper tandis que les deux autres ont été rattrapés par le feu. Ils ont rendus l'âme sur place. C'est un taximètre qui etait de passage qui nous a alerté. Nous sommes venus on a trouvé les corps complètement calcinés. Ça m'a vraiment surpris. Car on pensait que le feu qui avait été allumé était déjà éteint”, a expliqué le président du district de Gouba.

Lire aussi- Mamou: Raguiatou Barry tuée dans un accident deux mois après son mariage…

Le procureur Sidiki Camara que nous avons interrogé a confié que les deux cultivateurs qui ont péri dans le champ avaient défriché leur champ. Après avoir mis le feu, un tourbillon a aussitôt écalté semant une grosse débandade.

"C'est apres avoir défriché leur champ qu'ils sont revenus brûler. Mais il y avait un tourbillon là-bas. Quand le tourbillon a pris feu, aussitôt c'était la débandade. Ils ont pris la fuite, le feu les a rattrapés. La première victime s'appelle Souleymane Bah, la seconde Alpha Oumar Bah et la troisième qui était sortie indemne s'appelle Mamadou Saliou Bah; tous des cultivateurs", a rapporté le procureur Sidiki Camara.

 

Habib Samake

Correspondant regional

D'Africaguinee.com à Mamou

Tél. : (00224) 623 093 998

 

Créé le Lundi 09 avril 2018 à 9:06

TAGS