Divorce entre Alpha Condé et les "communicants" du RPG : et si c’était un leurre ?

Facebook icon Twitter icon
Analyse
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- Il est connu pour être très rusé en politique. Le Président Alpha Condé a fait ses preuves à plusieurs occasions. 

Cette semaine, le Chef de l’Etat guinéen a reçu à son Palais une équipe de « communicants » du RPG Arc-en-ciel, le parti qui l’a porté au pouvoir. Ces derniers étaient venus exprimer au Président Condé leur « inquiétude » face aux démêlées dont certains d’entre eux sont confrontées. Ces militants très engagés du RPG Arc-en-ciel sont accusés d’avoir calomnié Ousmane Gaoual Diallo, député de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ; D’autres aussi ont répondu à une convocation à la Direction centrale de la police judiciaire suite à une plainte d’une organisation de la société civile qui les accuse d’avoir tenu des propos incendiaires sur les réseaux sociaux.

En réponse à cette inquiétude soulevée par ces jeunes combattants du RPG Arc-en-ciel, Alpha Condé aurait dit ne rien à voir à « leurs problèmes » ; Et qu’ils devaient assumer les conséquences de leurs actes. En clair, le Chef de l’Etat s’est désolidarisé des propos « haineux » tenus par ces jeunes qui essayent tant bien que mal à tenir le flambeau RPG Arc-en-ciel dans les médias.

Et si tout ceci n’était qu’un théâtre pour tromper l’opinion ? Explications…

A son arrivée au pouvoir en 2010, les guinéens et le reste du monde ont découvert un Chef d’Etat très versé dans la politique. Tout acte qu’il pose a un relent politique. Malgré que la Constitution le lui interdit, le Chef de l’exécutif guinéen continue de gérer le RPG Arc-en-ciel à partir du Palais Sékoutoureya. Il assiste même aux assemblées générales de cette formation politique. Malgré ses occupations et son agenda très chargé, le Président Condé garde encore la main. Il est en contact avec tous les responsables des structures déconcentrées du RPG Arc-en-ciel, de Conakry aux villes de l’intérieur du pays.

Pourquoi donc Alpha Condé jetterait donc en pâture qui mouille suffisamment ces jeunes ? Ça ne peut être qu’un leurre ! Le Président Condé avait un objectif : Prouver sa bonne foi à son principal opposant Cellou Dalein Diallo avec qui il s’est engagé à mettre fin à toutes les formes de violences. L’autre raison est certainement l’incarcération d’Ibrahima Sory, ce militant de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée qui est accusé d’outrage au Chef de l’Etat et dont le procès a déjà débuté à Conakry.

 

Amadou Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 05 avril 2018 à 14:46

Facebook icon
Twitter icon
Google icon