Guinée : les tribunaux paralysés par une grève…

Facebook icon Twitter icon
Justice
Cheick Sako, ministre guinéen de la Justice garde des Sceaux
Cheick Sako, ministre guinéen de la Justice garde des Sceaux

CONAKRY-Les tribunaux guinéens ont été paralysés ce lundi 26 mars 2018 ! Et pour cause : Les gardes pénitentiaires sont rentrés en grève aujourd'hui. Ils réclament un meilleur traitement de la part des autorités.

Tous les jugements qui étaient prévus ce jour ont été renvoyés à des dates ultérieures. Pourtant deux cas emblématiques étaient attendus. Il s’agit d’abord de Ibrahima Sory Camara militant de l’opposition accusé d’outrages au Chef de l’Etat. Ensuite le cas de Général Nouhou Thiam et du commandant Sékou Resko Camara, accusé de tortures.

Maitre Salifou Béavogui, avocat d’Ibrahima Sory Camara qui devait comparaitre ce lundi au TPI de Mafanco indique son client est poursuit dans un cadre de flagrance. Mais le procès a été renvoyé au mardi 27 mars.

« Nous sommes en flagrant délit, le prévenu est traduit directement devant la juridiction de jugement. Nous pensons qu’il a été placé sous mandat le vendredi, donc lundi et mardi sont des jours acceptables. C’est toujours dans le cadre de la flagrance c’est aussi un temps pour la juridiction de se mettre directement en place, c’est ce qui a été fait », a expliqué Maitre Salifou Béavogui, avocat à la cour.

Affaires à suivre…

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Lundi 26 mars 2018 à 16:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon