.

Transformation locale de la bauxite : le Ministre Magassouba fait une annonce…

Facebook icon Twitter icon
Mines
Abdoulaye Magassouba, ministre guinéen des Mines et de la Géologie
Abdoulaye Magassouba, ministre guinéen des Mines et de la Géologie

CONAKRY-Le Ministre guinéen des Mines et de la Géologie, vient d’annoncer plusieurs projets de transformation locale de la bauxite en alumine.

Dans une interview accordée à RFI, Abdoulaye Magassouba rappelle qu’en 2010, il n’y avait que quatre projets de transformation de bauxite en Guinée. Mais aujourd’hui, la donne a changé. « Nous avons neuf projets de transformation locale de la bauxite en alumine et même un projet de transformation d’alumine en aluminium », vient d’annoncer le ministre Magassouba.

Il explique les autorités guinéennes se sont fixés pour objectif de réaliser l’industrialisation du pays grâce à la construction de différents barrages. Dans ce cadre, il a cité les barrages de Souapiti et Amaria, qui sont en construction.

Le sous-sol guinéen est très riche en matières premières. Rien que pour la bauxite, le pays  dispose du plus du tiers des réserves mondiales. L’exploitation de la bauxite a connu un boom notamment dans la région de Boké depuis 2010. Mais beaucoup s’interrogent sur les véritables retombées. Sur la question, le ministre Magassouba a précisé.

Lire aussi-Mines : le Gouvernement signe une convention de 363 millions de dollars…

« Au cours des dernières années, les sociétés minières guinéennes ont créé plus de 10 000 emplois directs. Même si cela ne suffit pas pour résorber entièrement le chômage. Au-delà de cela, le secteur minier rapporte, bien sûr, des revenus utilisés pour investir dans les autres secteurs de l’économie, pour que le secteur minier contribue effectivement à la transformation de l’économie nationale. Mais l’élément le plus important, ce n’est pas que le secteur minier soit le moteur de l’économie, parce que nous savons qu’en termes de création d’emplois, le secteur agricole est nettement plus performant. Donc, l’objectif, c’est que le secteur minier puisse nous permettre d’asseoir les bases de notre développement, par la réalisation d’infrastructures économiques et sociales de base, mais aussi par l’investissement dans les autres secteurs de développement durable », a expliqué Abdoualye Magassouba, indiquant que la Guinée s’inscrit dans une logique d’ouverture, qui accueille tout investisseur crédible avec un projet viable qui est mutuellement avantageux.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

 

 

Créé le Samedi 17 mars 2018 à 12:00

TAGS