Mali : 25 peulhs tués lors des violences inter-ethniques…

Mali

Faut-il craindre un début de guerre inter-ethnique au Mali ? Les derniers évènements survenus dans ce pays laissent craindre le pire. Les affrontements entre communautés peulh traditionnellement éleveur et les ethnies Bambara et Dogon ne cessent de gagner du terrain dans ce pays miné par des attaques djihadistes.

La semaine passée, 25 peulhs ont été tués par des chasseurs dogon, a indiqué un responsable de la principale association peulh.

"Les conflits sont vraiment meurtriers dans les cercles de Koro et de Bankass (centre). Les dozo (chasseurs traditionnels) ont des armes de guerre. C'est la chasse à l'homme contre les Peuls", a déclaré cette source.

En 2017, des violences similaires avaient fait au moins une soixantaine de morts.

Ces conflits, souvent liés à l'eau ou au foncier, sont attisés par l'apparition dans le centre du Mali en 2015 du groupe armé du prédicateur jihadiste peul Amadou Koufa, avec lequel les Peuls sont souvent soupçonnés de collusion.

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 15 mars 2018 à 9:43