Guinée : l’entreprise ViViRa offre une formation à une centaine d’électriciens…

Facebook icon Twitter icon
Economie

COYAH-ViViRa, la première unité industrielle de fabrication de fils et câbles électriques en Guinée impose progressivement sa marque. Ce jeudi 8 mars 2018, l’entreprise a officiellement lancé une série de formations gratuites qu’elle offre à une centaine d’électriciens guinéens en partenariat avec l’Association des Électriciens de Guinée (ADEG). Cette formation se tiendra du 08 au 12 mars 2018 dans l’enceinte de ladite usine, qui se trouve dans la zone industrielle de Bintouraya (commune de Coyah).

Avec pour thème choix des conducteurs et des protections, cette formation revêt une importance capitale dans un pays où les incendies électriques avec leurs corollaires de dégâts font légion. Pendant quatre jours, les participants seront outillés sur l’importance de l’utilisation des câbles de bonne qualité dans leurs travaux, ensuite savoir comment les reconnaître et surtout quand et comment les installer. La cérémonie de lancement de cette formation a connu la présence des autorités de Coyah, d’un représentant de l’entreprise Electricité De Guinée (EDG), d’un représentant de l’Agence de promotion des investissements privés (APIP), ainsi que des responsables de la société Vivira, a-t-on constaté.

Dans son discours de circonstance, le DG de ViViRa câble a expliqué que les causes des incendies électriques en Guinée peuvent être liées à la mauvaise qualité des câbles utilisés dans les installations, mais aussi au non-respect des normes. D’où l’idée de cette formation. « Nous avons vu des câbles en Guinée qui ne contiennent que du fer alors que ça doit être du cuivre. Donc, on peut imaginer les conséquences. Nous constatons aussi qu’il y a des soi-disant électriciens qui se permettent de faire des installations qui ne sont pas conformes aux normes en la matière. Voilà les deux constats qui nous ont poussés à organiser cette formation », a déclaré M. Ousmane Diallo.

28872311_574561496259498_7510520443346878464_o.jpgExprimant ses attentes à la fin de cette formation, le DG de ViViRa a indiqué qu’il aimerait que tous les participants sachent l’importance de l’utilisation de très bons câbles, ensuite savoir comment les reconnaître et surtout quand et comment les installer. De la même manière qu’on ne peut pas mettre du gaz oïl dans une voiture dont le moteur est fait pour de l’essence, de la même façon, on ne peut pas utiliser un fil de 1.5 pour protéger une maison d’une foudre, a-t-il fait observer.

« Nous aimerions que tous ceux qui vont participer à cette formation sachent distinguer le bon câble du mauvais et surtout comment l’installer », a souligné M. Diallo tout en remerciant les participants et les invités qui ont effectué le déplacement.

Dans son intervention, M. Baldé Ousmane président de l’Association des électriciens de Guinée (ADEG) a remercié l’entreprise ViViRa câble pour avoir initié cette formation avant de dérouler certains points qui selon lui causent les incendies. Parmi eux, il a cité : le mauvais choix des conducteurs et câbles électriques, le mauvais choix et calibrage des appareils de protection, la mauvaise qualité de la plupart des installations électriques qui ne respectent aucune norme de sécurité, les interventions des bénévoles, la commercialisation et l’utilisation des matériels électriques de mauvaise qualité.

« C’est pour nous le lieu et le moment de magnifier et d’encourager l’audace d’initier et d’implanter dans notre pays une usine de fabrique de câbles électriques de qualité irréprochable certifiée par l’institut guinéen de normalisation et de métrologie par le numéro 001IGNM2017. L’implantation de cette usine dans notre pays revêt une importance capitale qui se traduit par : la création des emplois pour les jeunes sortants des institutions de formation, la lutte contre les accidents d’origine électrique qui endeuillent beaucoup de familles à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays. Nous pensons que cette série de formations va apporter un grand plus dans la qualification des électriciens de Guinée en vue de réduire considérablement les pertes en vies humaines et les destructions de matériels dans notre pays », a indiqué le président de l’Association des électriciens de Guinée. Avant de finir, il a lancé un appel à l’Etat afin d’engager une lutte sans merci contre les importateurs et les vendeurs de matériels électriques de mauvaise qualité.  

28795784_574561159592865_1568604940778078208_o.jpgLes installations de ViViRa s’étendent sur une superficie avoisinant cinq milles mètres carrés, avec une production annuelle estimée à 15 000 tonnes. Après avoir obtenu des autorités guinéennes une licence industrielle, l’usine Vivira ambitionne de satisfaire les besoins du marché guinéen et de la sous-région de plus en plus croissant mais aussi exigeant. Ses câbles sont faits à base de cuivre pur et respectent les normes sécuritaires recommandées en matière électrique. De leur fabrication à l’emballage jusqu’à la livraison, le processus suit des règles de sécurité très strictes.

Ce projet industriel innovant et visionnaire est le fruit d’un excellent partenariat que des hommes d’affaires guinéens et chinois ont réussi à établir, maintenir et renforcer au cours des quinze dernières années.

Amadou Bah, représentant de l’Agence guinéenne de la promotion des investissements privés (APIP) a félicité le DG de ViViRa et ses partenaires pour avoir fait cet important investissement en Guinée.

« Nous invitons tous les guinéens à investir dans notre pays. Nous invitons aussi les participants à s’impliquer davantage dans la sensibilisation sur l’utilisation des câbles électriques de qualité dans nos foyers », a invité M. Bah, alors que Mohamed Sarr, cadre de la société Electricité de Guinée (EDG) a reconnu que EDG est souvent pointée du doigt à tort lorsqu’il y a des incendies dans les foyers. Pourtant, a-t-il observé, la plupart de ces incendies provient de la mauvaise qualité du matériel ou de sa mauvaise installation. « Nous remercions ViViRa câble pour son initiative », a lancé le responsable du service exploitation et dépannage d’EDG.

Par la voix du représentant du préfet, les autorités de Coyah se sont dites réconfortées par la qualité du service qu’elles ont trouvé sur place de la part de Vivira câble. M. Mamourou Touré a assuré que la disponibilité des autorités administratives de Coyah ne fera pas défaut dans l’accompagnement de ladite société.

Pour ce participant, Mamadou Alpha Bilaré Sow, DG de Bilaré Groupe services, cette formation initiée par ViViRa vient à point nommé : « C’est une grande fierté pour moi de voir que c’est une entreprise guinéenne qui produit des câbles de qualité et les livre sur le marché. Nous savons que généralement les incendies sont liés au mauvais choix des câbles, le manque de formation des agents qui installent le courant dans les ménages. Cette formation initiée par ViViRa est plus qu’important pour limiter les dégâts électriques en Guinée », a déclaré ce participant.

 

Pour tout contact avec la société ViViRa :

Agence principale-Madina corniche sud : 625 96 71 71

Service client : 660 12 80 80

Equipe Marketing : 625 66 71 71

E-mail : vivirasarl@yahoo.com

Quand c’est Fiable, c’est ViViRa

 

Boubacar 1 Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Vendredi 09 mars 2018 à 9:50

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS