Grève et colère des femmes : les manifestations gagnent Kaloum…

Facebook icon Twitter icon
Grève en Guinée
Des manifestantes sur l'autoroute Fidèle Castro (Conakry)
Des manifestantes sur l'autoroute Fidèle Castro (Conakry)

CONAKRY-La manifestation des femmes contre la fermeture des écoles vient de gagner la commune de Kaloum, le centre administratif et des affaires de la capitale. Plusieurs femmes de cette commune où se trouve la présidence guinéenne sont sorties dans les rues pour exiger la réouverture des salles de classes.

Vêtue de rouge elles ont marché en scandant des slogans hostiles au pouvoir du Président Alpha Condé. Mais elles ont été bloquées par un imposant dispositif sécuritaire qui les empêche de se diriger vers le Palais Sékhourouréah. Certaines d’entre elles s’en sont prises à des effigies du portrait du Président.

A Matam, Cosa, Sonfonia, des quartiers de la banlieue, des manifestations similaires ont eu lieu cet après-midi du mercredi 7 mars 2018.


La Guinée est plongée dans une crise sociopolitique depuis début février. Les enfants ne vont pas à l’école depuis maintenant trois semaines faute d’entente entre le Gouvernement et le Syndicat de l’éducation qui exige une amélioration salariale.

L’adresse à la Nation du Président de la République le lundi tard dans la soirée n’a manifestement pas eu d’effet sur la conscience de bon nombre des citoyens qui exigent des actes pour sortir de cette crise que de paroles. Pour le moment, le Gouvenrement n'a pas réagi face à ces mouvements brusques.

A suivre...

Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 07 mars 2018 à 20:01

Facebook icon
Twitter icon
Google icon