Ibrahima Bangoura : « Les élections locales ont été organisées contre l’UFR… »

Facebook icon Twitter icon
Elections communales 2018
Ibrahima Bangoura, vice-président de l'UFR (Guinée)
Ibrahima Bangoura, vice-président de l'UFR (Guinée)

CONAKRY- Un mois après le scrutin communal, le parti du Haut Représentant du Chef de l’Etat, Sidya Touré ne décolère pas contre la fraude dont il aurait été victime de la part de l’administration.

Ce lundi 05 mars, l’union des forces républicaine (UFR) qui a rencontré la commission électorale nationale indépendante (CENI) a encore dénoncé l’immixtion de l’administration dans le processus électoral, pour changer le vote à son détriment.

A lire aussi : Sidya Touré tranche : « nous retournerons dans la rue si… »

« Ces élections ont été organisées contre l’UFR, parce que partout où nous avons été candidats, nous avons rencontré l’immixtion de l’administration dans le processus électoral, pour changer le vote à notre détriment », a déclaré le vice-président de l’UFR, Ibrahima Bangoura.

L’autre grief de l’UFR concerne le code électoral. « Si nous ne changeons certains dispositifs de nos lois, il serait très difficile d’organiser une élection transparente dans le pays », a-t-il averti.

A lire aussi : pourquoi la CENI de Salif Kébé va décevoir Cellou Dalein ?

De son côté, la CENI qui continue ses séries de consultations avec les acteurs politiques annonce qu’elle dressera dans les prochains jours un rapport sur les griefs posés par les différents acteurs, pour trouver des solutions. Mais elle prévient qu’elle ne pourrait pas changer les résultats du scrutin.

 

Bah Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14                              

Créé le Mardi 06 mars 2018 à 18:19

Facebook icon
Twitter icon
Google icon