Guinée : Alpha Condé ‘’déçoit’’ Aboubacar Soumah et son groupe...

Facebook icon Twitter icon
Grève en Guinée
Aboubacar Soumah, leader du SLECG et le Président guinéen Alpha Condé
Aboubacar Soumah, leader du SLECG et le Président guinéen Alpha Condé

CONAKRY-Malgré les engagements du Président de la République, les syndicalistes à l’origine de la grève des enseignants qui paralyse le système éducatif, restent toujours sur leur faim.

Après le Chef de file de l’opposition, c’est autour des syndicalistes d’exprimer une déception suite au discours tenu hier par le Président Alpha Condé. Aboubacar Soumah et son  groupent estiment que le Chef de l’Etat n’a pas touché à leurs points de revendication.

« Ce discours n’a pas touché nos différents points de revendications. Ce n’est pas à ce genre de discours qu’on s’attendait. On s’attendait à des annonces concrètes pour l’amélioration de nos conditions », a déclaré le chargé de communication du SLECG, interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com.

A lire aussi : Crises en Guinée : les "grandes annonces" du Président Alpha Condé…

Dans son adresse à la nation, le Président de la République a appelé ses compatriotes à un sursaut patriotiques, indiquant cependant que les ressources de l’Etat sont limitées.

« Nos ressources sont très limités, nos besoins dans tous les domaines sont considérables et chaque jour plus pressants. Tout est priorité, tout est urgence… », a-t-il dit, promettant de prendre toutes les mesures pour combattre la gabegie financière, la corruption et l’impunité.

Cet argument ne convainc pas du tout les syndicalistes, qui dénoncent un manque de volonté du Gouvernement à satisfaire leurs revendications. « Pour nous la Guinée a l’argent, nous savons les entrées financières. Ce n’est pas caché. Pour nous, c’est un manque de volonté du gouvernement qui est affiché », a déclaré M. Saa Léno, demandant aux parents d’élèves de garder leurs enfants à la maison.

A lire aussi : Aboubacar Soumah et ses camarades donnent un ultimatum aux émissaires d’Alpha…

« Nous demandons à tous les enseignants de rester à la maison et aux parents d’élèves d’accepter de garder leurs enfants à la maison jusqu’à ce qu’on trouve une solution de sortie de crise », a lancé le responsable de communication du SLECG.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

 

Créé le Mardi 06 mars 2018 à 15:55

Facebook icon
Twitter icon
Google icon