Sud de la Guinée: des éleveurs attaqués, une centaine de bœufs abattue…

Facebook icon Twitter icon
Violences post Électorales en Guinée
image d'archive
image d'archive

CONAKRY-De graves crimes ont été enregistrées dans le sud de la Guinée au lendemain des élections communales. Plusieurs bœufs,  des volailles appartenant à des éleveurs ont été  tués, leurs cases incendiées à Beyla et Macenta, a appris Africaguinee.com.

Les violences ont eu lieu le 11 Février 2018. Le Tribunal de première instance de Kankan a ouvert des enquêtes. Plusieurs personnes ont été arrêtées, a annoncé le procureur Williams Fernandez. Ces violences ont entrainé la perte d'une centaine des bœufs et fait des dégâts matériels importants.

" Les violences survenues dans la journée du 11 Février à Beyla, ce sont les habitants du district Traorela, dans la sous-préfecture de Gnonsomoridou qui se sont rendus dans le hameau d'un certain Elhadj Pathé Diallo. Ils ont pillé douze (12) cases en emportant tout le contenu avant de mettre le feu. Ils ont aussi essayé une nouvelle forme de criminalité dans le vol de bétails. Ils ont abattu 25 bœufs à Beyla. 25 autres bœufs ont été abattus à Macenta. Egalement dans une autre localité qui s'appelle Diadadou dans la sous-préfecture de Kouankan, 17 bœufs ont été tués et 23 disparus. Les mis en causes sont actuellement au niveau de la gendarmerie de Macenta ", a expliqué le procureur William Fernandez.

D'autres cas similaires ont aussi été enregistrés dans la même zone, a-t-il ajouté. " Il y a eu toujours à Macenta, un autre cas enregistré à Korela. Là aussi, il y a eu un parc qui a été attaqué où 15  bœufs ont été abattus et 17 autres disparus. Il y a eu un troisième et dernier  cas, qui a été enregistré où on a incendié trois (3) parcs, 16 bœufs  ont été abattus, 20 poulets tués, 5 chèvres abattus ", a déroulé le procureur de Kankan.

Selon Williams Fernandez, les enquêtes sont ouvertes. "Dans tous ces cas, les enquêtes sont ouvertes et on attend les résultats des enquêtes", a-t-il fait savoir.

Affaire à suivre…

De Kankan, Amadou Oury Souaré

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 656 44 26 28

 

 

Créé le Dimanche 04 mars 2018 à 15:23

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS