Lansana Komara prévient: "Nous n’accepterons pas un changement des résultats…"

Facebook icon Twitter icon
Résultats des élections communales
Lansana Komara, secrétaire administratif du RPG arc-en-ciel
Lansana Komara, secrétaire administratif du RPG arc-en-ciel

CONAKRY-Le RPG arc-en-ciel accepterait-il un éventuel changement des résultats des élections communales après l’examen des Procès-verbaux annulés dans les centres de compilation?

Alors que la CENI (commission Electorale Nationale Indépendante) convie tous les partis politiques, à une série de rencontres visant à réexaminer certains PV (procès-verbaux) qui font objet de contentieux, le secrétaire administratif  du RPG arc-en-ciel,  Lansana Komara prévient. Il est hors de question selon lui de revenir en arrière en ce qui concerne les résultats déjà proclamés.

Africaguinee : Bonjour  Monsieur Lansana Komara ! La CENI appelle les acteurs engagés dans le processus électoral à une série de rencontres pour examiner les griefs portés sur les procès-verbaux de certaines circonscriptions électorales. Comment trouvez-vous cette démarche ?

LANSANA KOMARA : C’est une bonne chose. Si on doit dialoguer pour qu’on puisse nous comprendre dans l’acceptation des résultats conformément à la loi pour que nous puissions respecter les lois de la République. Nous sommes d’accord pour une telle rencontre. Une élection déjà terminée, les juges ont rendu le jugement, je ne vois pas comment un accord politique peut déranger un jugement déjà rendu.

Allez-vous répondre à cette invitation ?

Bien sûr ! Nous sommes ouverts au dialogue avec tous les partis politiques et aux candidats indépendants, comme nous l’avions toujours été.  

Qu’est-ce que vous allez dire à la CENI ?

On ne peut pas vous dire ça. Cela dépend du terrain qui commande. La CENI nous a invité à un dialogue nous allons répondre en fonction du sujet posé.

Si le réexamen des PV amène un changement des résultats déjà proclamés. L'accepteriez-vous ?

Je viens de vous dire comment un accord politique peut mettre en cause un jugement déjà rendu par les tribunaux ?  Il faut qu’on commence à respecter nos propres lois et institutions. Il faut que le perdant accepte qu’il ait perdu. Cela fait partie de la gestion du pouvoir. Peut-être qu’ils (opposants, ndlr) seront là demain, il faut qu’ils acceptent.

Avez-vous un dernier message ?

Je demande à tous les guinéens  et partis politiques le calme et la sérénité. Et que tout le monde accepte de s’engager dans ce sens. Pour que nous puissions faire la promotion de la paix.

Merci d’avoir répondu à nos questions.

Je vous remercie aussi.

Entretien réalisée par  BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Mercredi 28 Février 2018 à 15:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon