Alpha Condé, la démocratie dans la repression (Kadija Diallo)

Facebook icon Twitter icon
Libre Opinion
Kadija Diallo
Kadija Diallo

Le régime de Mr Alpha Condé vire à la répression sanglante. Après avoir préparé le terrain médiatique par son ami François Soudan. Le numéro 1 de Sekoutoureyah donne mandat aux forces de l’ordre de semer le désordre dans les foyers, de saccager les biens des citoyens, d’instaurer une vendetta en semant la terreur et le chaos dans Conakry.
Avons-nous un “Parlement” élu du peuple pour s’exprimer au nom du peuple qui l’a élu face à cette crise ?         
Où sont les députés de la république, qui se rappellent de ce pourquoi ils roulent en land cruiser et touchent des dizaines de  millions par mois, reçoivent des millions pour le carburant, se donnent des droits en oubliant leurs obligations ?
Silence, on tue  !!! Sans que cela n’émeuve cette Assemblée au rabais et à la solde de l’exécutif.
Silence, on tue sans que la RTG et autres médias ne veuillent en mesurer publiquement la dangerosité...allez, circulez rien à dire…
On ne s’auto saisit pas, mais on s’interroge à quoi servent nos juges qui invalident avec un bras d’honneur toute requête concernant les communales qui ont mis le feu aux poudres sur la quiétude sociale ?
A quoi sert cette CENI au désarroi qui épelle et s’emmêle sur les chiffres et résultats contradictoires.
En attendant et sur ordre, du sang partout et vers les fiefs des militants et sympathisants de l’opposition, par des éléments identifiés, répertoriés que la justice dans son mutisme peine à arrêter, non pas par manque d’envie mais par peur ou défaitisme.

Pourquoi le président de la république est Il si silencieux ? Réveillons-nous mes chers concitoyens car l’heure est bien grave pour notre nation

 

Kadija Diallo

Créé le Mercredi 28 Février 2018 à 10:48

Facebook icon
Twitter icon
Google icon