La Fondation Orange Guinée récompense 2 projets du « Coups de cœur ô Féminin » #ProgrammeCitoyen

Facebook icon Twitter icon
Publireportage

Accompagner les femmes en situation difficile à réaliser leurs projets pour leur offrir une vie meilleure ; les accompagner dans leurs rêves, c’est là l’ambition du programme Coup de Cœur O féminin de la Fondation Orange.

L’histoire des deux femmes bénéficiaires du programme a touché le comité réuni à cet effet : elles sont battantes et souhaitent davantage contribuer à leur communauté ; aller plus loin pour le bonheur des leurs- les enfants dont elles s’occupent.

Elles se nomment : Mme Nathalie Rose Haba et Mme Safiatou Bah.

Toutes deux viennent de bénéficier d’un chèque de 3000 euros de la Fondation Orange. Et c’est au sein de la  1er Maison Digitale Orange, celle ouverte à Coyah, en présence des femmes inscrites aux programmes mais aussi des autorités de la localité que la cérémonie a eu lieu.

Mme Nathalie Rose Haba est la fondatrice d’un orphelinat situé à Coyah, (50km de Conakry) où elle recueille une trentaine d’enfants. Elle y développe des activités d’élevage et de commerce pour subvenir aux besoins des pensionnaires et surtout, prendre en charge d’autres enfants en situation difficile. Son projet ? Construire une clôture pour sécuriser l’orphelinat, réaménager un des bâtiments pour en faire une école et enfin construire une blanchisserie. Grâce à la bourse de 3000€ offerte par la fondation, Mme Haba pourra réaliser ce chantier et apporter encore plus d’aide aux enfants démunis de la localité. Entourée de quelques enfants de l’orphelinat, elle déclarera en recevant son prix : « …Je voudrais exprimer ma profonde gratitude à la Fondation Orange Guinée, et mon émotion de voir enfin un rêve se réaliser. Ce fond sera entièrement utilisé pour les bénéficiaires qui sont des enfants orphelins, donc vulnérables, afin de leur donner une aisance de vie, qu’ils se sentent comme dans leur famille et en sécurité. »

Mme Safiatou Bah, elle,  est une infirmière à la retraite qui a choisi d’accompagner les bébés dont les mamans sont mortes en couche, en prenant en charge leur nutrition jusqu’à l’âge de 2 ans. Dans la localité de Mafereinya où elle réside, elle a entamé- il y a de cela un an- la construction d’un dispensaire pour la communauté. La Fondation Orange l’accompagne dans son projet en lui offrant une bourse de 3000€, qui lui permettra de finaliser les travaux et mettre ses compétences au bénéfice des populations. «C’est une journée spéciale pour moi aujourd’hui, j’ai sauvé beaucoup de vie, mais je n’ai jamais pensé avoir un fond pour soutenir les enfants. En plus des enfants qui ont perdu leur mère en donnant la vie, je prends aussi en charge les enfants malnutris de la localité. J’ai commencé un local et je pourrai désormais le terminer pour recevoir les enfants en situation difficile en termes de nutrition. Je remercie la Fondation Orange Guinée et l’ONG Sarinka qui a permis de faire connaître mon projet. »

Il faut rappeler que parmi les axes d’orientation des activités du #ProgrammeCitoyen d’Orange Guinée, la santé, l’éducation  et la solidarité occupent une place de choix. La Fondation Orange Guinée vient ainsi réitérer cet engagement auprès des habitants de Coyah auprès  desquels elle s’est déjà manifestée par la Maison digitale ou encore les écoles numériques.

Rendez-vous est donné pour très bientôt à Coyah auprès de ces braves femmes pour fêter avec elles la réalisation de leurs projets. 

Créé le Mardi 27 Février 2018 à 17:01

Facebook icon
Twitter icon
Google icon