Paris : des guinéens se mobilisent contre le Journal Jeune Afrique…

Facebook icon Twitter icon
Diaspora guinéenne

PARIS-Plusieurs guinéens de la diaspora ont manifesté ce samedi 24 février 2018 à Paris contre le magazine Jeune Afrique. Ils ont protestent contre ce journal suite à la publication d’un article signé par son rédacteur en chef François Soudan, sur les élections communales de février 2018 en Guinée.

Dans une tribune intitulée Elections en Guinée : la rue contre les urnes, l’éditorialiste de JA s’est épanché en incitant  à la haine entre les communautés guinéennes. Cet article a suscité un lever de bouclier dans le pays et surtout sur les réseaux sociaux. Des milliers d’internautes irrités par l’esprit partisans, le manque d’objectivité et surtout la fausseté des idées développées par le journaliste ont vivement protesté.

L’onde de choc a touché l’outre-Atlantique. Sur les rives de Seine, ce samedi 24 février 2018, plusieurs ressortissants guinéens ont manifesté contre le journal en scandant des slogans hostiles. Ils ont dénoncé les pratiques peu orthodoxes du journal. « Honte au journal Jeune Afrique », « Honte au journaleux François Soudan », criaient les manifestants qui ont ainsi répondu à l’appel de la société civile guinéenne de France.

« Notre bien commun, c’est la Guinée. Quand elle est attaquée il faut être présent. Nous sommes là pour dire à Jeune Afrique, à la communauté internationale que les néo-négriers doivent être dénoncés. Jeune Afrique vit sur le malheur des peuples africains.  Parmi eux, il y a des maghrébins, mais vous ne les voyez jamais s’attaquer aux pays du Maghreb. Il faut que les guinéens se lèvent pour mettre fin à ces choses. Si nous ne prenons pas garde, ces gens-là vont bruler notre pays contre de l’argent », a averti un manifestant.  

Suite à la publication de l’article polémique qui a suscité la colère et l’indignation de nombreux guinéens, la société civile guinéenne de France a invité tous ses compatriotes et amis de la Guinée, à une grande manifestation devant le siège de JA, ce samedi 24 février de 13h à 18h. La manifestation a mobilisé de nombreuses personnes.

L’article de François Soudan, publié le 12 février 2018 est de nature à inciter à la haine entre les communautés guinéennes, estiment-ils. Par cette manifestation, la société civile guinéenne proteste contre cette manœuvre visant à déstabiliser la quiétude sociale entre les Guinéens. Les manifestants se sont rassemblés à la Place Jean Lorrain, 47 rue d’Auteuil, 75016 Paris France.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Samedi 24 Février 2018 à 19:14

Facebook icon
Twitter icon
Google icon