Guinée : la CENI assignée en justice…

Facebook icon Twitter icon
Elections locales

CONAKRY-La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) sera face à la justice guinéenne dans les prochaines heures ! C’est du moins l’annonce faite par le collectif des avocats de l’union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti d’opposition en Guinée.

Ce collectif d’avocats du barreau guinéen s’insurge contre les résultats définitifs proclamés pour la circonscription de Mafara dans la préfecture de Dalaba, le 16 février dernier.

Pour maitre Paul Yomba et ses pairs, La dernière proclamation doit être déclarée non avenue et l’interprétation viole les dispositions qu’elle vise elle-même. Selon Maitre Salifou Béavogui, avocat de l’UFDG, cela a été fait dans la plus grande clandestinité sans associer les partis dans le seul but de faire prospérer le RPG-Arc-en-ciel qui en sort « perdant » dans ce scrutin.

‘’ La CENI est assignée demain pour que le Tribunal lui ordonne de maintenir comme vrai les résultats proclamés le 13 Février 2018 et non celui du 16 Février. Le résultat proclamé le 13 est celui qui donne suite au jugement rendu par le juge de Dalaba, bien qu’il nous lèse mais nous rend vainqueur. Nous avons astreint donc la CENI pour demain au TPI de dixinn pour avoir proclamé deux résultats définitifs alors que le premier venait en exécution du jugement rendu par le juge, et qui était définitif. Il avait statué en premier et dernier ressort (…) ; alors pour cela nous assignons la CENI pour que le juge restitue à ce jugement ses pleins et entiers effets’’, a déclaré Maitre Paul Yomba.

Aux dires de Maître Salifou Béavogui, la loi prévoit que lorsqu’un jugement ou une décision est dessaisie, il ne peut être ressaisi que par l’une des parties. Et même si cela est, s’il doit venir en interprétation, il doit appeler les parties, les entendre ou les écouter.

‘’ Mais le juge de paix de Dalaba agit comme s’il ignorait totalement la loi en la matière. Il aura une décision, il est dessaisie, et il revient sur la même, et finalement ça devient du n’importe quoi. Donc  nous aviserons en ce qui concerne son cas, en dépit de l’examen de ce recours par le TPI de dixinn’’ a-t-il indiqué.

A Mafara, dans la préfecture de Dalaba,  le mardi 13 février 2018, la CENI a proclamé les résultats définitifs des élections locales. Ces résultats donnaient la victoire à l’Union des Forces Démocratiques de Guinée. Le vendredi 16 février 2018, contre toute attente, la CENI a proclamé de nouveaux résultats qui cette fois donnaient une victoire au parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel.

Nous y reviendrons !

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 22 Février 2018 à 11:12

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS