France: Une malienne condamnée pour "esclavage moderne"

Facebook icon Twitter icon
Immigration

Faire venir une domestique pour l'exploiter à moindre coût, c'est la mauvaise idée d'une malienne âgée de 54 ans. Cette dame vient d'être condamnée par un tribunal parisien pour avoir exploiter une adolescente de 13 ans à Châtenay-Malabry.

La prévenue a été condamnée pour "exécution d'un travail dissimulé", "aide à l'entrée ou au séjour irréguliers d'un mineur étranger en France" et "soumission d'un mineur à des conditions de travail et d'hébergement indignes".

Venue du Mali pour avoir une vie meilleur, les choses tournent au cauchemar pour cette adolescente Malienne. L’adolescente se voit obliger de faire des travaux domestiques pendant cinq ans au domicile familiale.

Mais selon son récit, dès son arrivée, cette dernière lui a imposé de faire la cuisine, le ménage, les courses pour une maisonnée de neuf personnes dont cinq enfants, entre 15 et 18 heures par jour, sans repos ni rémunération.

«Elle travaillait jusqu'à 18 heures par jour sans repos, n'a jamais été rémunérée et ses papiers d'identité lui ont été confisqués. Elle s'occupait de l'entretien du foyer qui pouvait compter jusqu'à neuf personnes et sortait uniquement pour aller chercher les enfants à l'école ou faire les courses. Elle dormait sur un matelas à même le sol et subissait régulièrement des violences physiques et psychiques», énumère l'avocate de la partie civile interrogée par nos confrères du Figaro.

A noter c'est en 2005 que la jeune fille a pu se libérer avant de porter plainte grâce à l'aide du
Comité contre l'esclavage moderne (CCEM).

 

Christine Sogoni Guilavogui

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 20 Février 2018 à 17:04

Facebook icon
Twitter icon
Google icon