Alliances électorales : Avant de négocier, le parti de Dalein pose une condition…

Facebook icon Twitter icon
Elections locales
Dr Fodé Oussou Fofana et Cellou Dalein Diallo
Dr Fodé Oussou Fofana et Cellou Dalein Diallo

CONAKRY- Le parti de Cellou Dalein Diallo vient de lancer un nouvel avertissement. L’Union des Forces Démocratiques de Guinée a prévenu ce mardi 20 février 2018 qu’elle n’acceptera pas les résultats tels que proclamés par la Commission électorale nationale indépendante.

Interrogé par un journaliste de notre rédaction, l’un des vice-présidents de la principale formation politique d’opposition en Guinée a souligné que l’heure n’est point aux négociations pour le jeu des alliances.

« Nous ne sommes pas dans une logique d’alliance d’abord. Notre préoccupation, si non notre exigence c’est que la vérité des urnes soit rétablie. Parce que ce que nous n’accepterons pas, c’est que les voix de nos militants soient détournées. Il faudrait que M. Alpha Condé et son Gouvernement le sachent », a menacé le Dr Fodé Oussou Fofana, qui prévient que les scénaris de 2010, 2013 et 2015 ne se reproduiront pas.

Plus de deux semaines après la tenue du scrutin, les guinéens attendent encore les résultats des élections locales du 4 février. Pour le Président du groupe parlementaire des Libéraux Démocrates, ce retard s’explique par l’amateurisme au sein de la Commission électorale nationale indépendante.

« La CENI nous a habitués à ça. Il vous souviendra qu’en 2010 il y a eu plusieurs mois entre les deux tours. Le temps pour eux d’organiser la fraude. Ces élections locales là aussi, ils veulent attribuer des sièges à l’UFDG en tenant compte de la volonté de M. Alpha Condé et son parti. Mais ça ne marchera pas », a rappelé Dr Fofana.

 

BAH Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+244) 655 31 11 13

Créé le Mardi 20 Février 2018 à 15:37

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS