Elections locales : Non, la bataille n’est pas encore terminée…

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONAKRY- Près de deux semaines après la tenue des élections locales, les guinéens attendent toujours les résultats au niveau de certaines circonscriptions. La Commission électorale nationale indépendante continue à proclamer les résultats qui tombent à compte gouttes. Tous les jours, elle diffuse les résultats de quelques circonscriptions électorales.

La plupart des partis politiques qui ont participé à ces élections crient à la fraude. Certains parmi eux n’excluent pas de demander l’annulation du scrutin.

Qu’à cela ne tienne, certains partis politiques savourent déjà leur « victoire ». Ils sont certains de diriger la marie de la circonscription où ils sont arrivés en tête.

A Kaloum par exemple, c’est Mme Aminata Touré qui est sur orbite. Ses partisans et même certains observateurs, la voient déjà à la tête de la commune de Kaloum. Pourtant, la bataille n’est pas encore terminée.

Depuis la publication des résultats définitifs à Kaloum et dans d’autres circonscriptions, les partis politiques ont entamé les négociations. Chacun veut convaincre pour conquérir la mairie.

Dans cette nouvelle bataille, Alpha Condé dispose certainement d’un avantage. Surtout dans les circonscriptions où les listes indépendantes sont arrivées en tête. N’étant pas issus de partis politiques, ces conseillers issus des listes indépendantes sont des proies faciles pour le parti au pouvoir qui est capable de faire des propositions très alléchantes. Voitures, de gros montants, etc…Tout pourrait être mis sur la table pour contrôler ces mairies stratégiques.

Ce que les politiques doivent donc faire savoir à leurs militants, c’est que malgré la publication des résultats définitifs, le combat est loin d’être terminé encore. Il va falloir batailler jusqu’à la dernière minute pour contrôler les différentes mairies.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 18 Février 2018 à 10:19

Facebook icon
Twitter icon
Google icon