Guinée : vers une nouvelle hausse du prix du pèlerinage à la Mecque?

Facebook icon Twitter icon
Religion

CONAKRY- Alors qu’en 2017, les pèlerins guinéens ont dû débourser le pactole de  40.672.000 GNF pour accomplir le Hadj, en 2018 la note sera encore plus salée, a appris Africaguinee.com.

Les fidèles musulmans  guinéens devront encore serrer leur porte-monnaie pour effectuer le Hadj, cinquième pilier de l’islam.

Pour cette année 2018, les autorités saoudiennes ont introduit une taxe à hauteur de 5% de TVA et augmenté le prix du carburant à la pompe en Arabie Saoudite.

Ces deux facteurs vont influer sur le prix du Hadj, vient de révéler le Secrétaire Général des Affaires Religieuses qui rentre d’une mission en Arabie Saoudite, axée aux préparatifs du Hadj 2018.

 Aly Jamal Bangoura informe en même temps que le quota retenu en faveur de la Guinée cette année est de neuf (9000) pèlerins répartis comme suit : le SGAR (secrétariat général aux affaires religieuses) 3000 et les Agences Privées 6000.

Ce jeudi 15 février 2018 en conseil des ministres, le Gouvernement a invité le Secrétaire Général à prendre les dispositions idoines pour le démarrage à bonne date des préparatifs et la réussite du hadj 2018. A noter qu’en 2017, les pèlerins guinéens ont déboursé 40.672.000 GNF pour accomplir le Hadj.     

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 16 Février 2018 à 13:07

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS