Contrôle de la mairie de Kaloum : des tractations entre Cellou Dalein et Aminata Touré...

Facebook icon Twitter icon
Jeux d'alliances électorales

CONAKRY-Alors que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’a pas fini de publier les résultats définitifs des élections communales, les manœuvres politiques ont déjà commencé pour nouer des alliances. 

Dans ce cadre, des tractations plutôt difficiles sont en cours entre Madame Aminata Touré, chef de file de la liste indépendante Kaloum Yigui arrivée en tête à Kaloum avec 11 sièges et l’UFDG de Cellou Dalein Diallo qui a décroché 4 sièges.  

Ces discussions se heurtent cependant pour le moment à un obstacle. Puisque l’héritière de feu Ahmed Sékou Touré veut directement négocier avec les élus et non les partis politiques, apprend-t-on. Chose qui a poussé l’UFDG à prendre un peu du recul.

« Nous n’avons pas été d’accord sur la forme. Madame Aminata estime qu’elle n’est pas politique puisqu’elle n’a pas été présentée par un parti. Elle souhaiterait directement négocier avec les élus par individu. C’est ce que le parti (UFDG) a refusé. On ne peut accepter cette façon. Nous avons décidé de suspendre toute négociation directe avec elle parce qu’il faut qu’il y ait un protocole d’accord », a confié à Africaguinee.com, le directeur adjoint de la cellule de communication de l’UFDG, Alpha Boubacar Bah.  

Joint au téléphone ce mardi 13 février 2018, madame Aminata Touré n’a pas voulu faire de commentaires sur ces tractations. Cependant nous apprenons qu’elle aurait échangé au téléphone avec Cellou Dalein Diallo dans la nuit d’hier. Cet échange a-t-il suffi pour lever les points d’achoppements et trouver un terrain d’entente ? C’est le mystère pour le moment.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 14 Février 2018 à 10:15

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi