Centre de la Guinée : après les heurts meurtriers, place à la paix à Kalinko…

Facebook icon Twitter icon
Violences post Électorales en Guinée

CONAKRY-Après les violences postélectorales qui ont occasionné la mort de cinq personnes dont la plus part des nourrissons à Kalinko, un pacte de réconciliation a été signé ce mardi 13 février 2018 entre les protagonistes, a appris Africaguinee.com.

A cause des suspicions de fraudes au lendemain des communales, deux camps politiques opposés se sont affrontés dans cette localité située à Dinguiraye au centre du pays. Les dégâts sont énormes. Cinq personnes mortes calcinées, plusieurs maisons et des cases incendiées. Mais ce mardi les deux protagonistes ont fumé le calumet de la paix grâce à l’implication des ressortissants de Kalinko.

Un protocole d’accord de six points a été signé. Plusieurs habitants du village craignant des représailles avaient fui. L’un des points de l’accord prévoient le retour de ces derniers ainsi que justice en faveur des victimes.

Après ces violences meurtrières, au moins cinquante personnes ont été arrêtées et mises à la disposition du parquet de Faranah. Le ministre guinéen de la Justice a promis qu’aucune impunité ne sera tolérée, tandis que le ministre porte-parole du Gouvernement annonce l’envoi des vivres et de l’argent pour soutenir les populations sinistrées de Kalinko.

A noter que neuf personnes sont mortes en Guinée depuis le lendemain des élections communales du 04 février 2018.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 14 Février 2018 à 9:28

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi