Violences meurtrières en Guinée : des acteurs politiques bientôt poursuivis par la CPI ?

Facebook icon Twitter icon
Violences post Électorales

CONAKRY-La Cour Pénale Internationale (CPI) observe de très près les violences post-électorales ayant causé la mort d’au moins cinq personnes en Guinée.

Emeric Roger Chef de section de l’analyse des situations de la CPI, en marge d’une courte mission effectuée en Guinée a prévenu les acteurs politiques.

« Il est absolument indispensable que chacun fasse preuve de retenue et garde bien à l’esprit que le bureau du procureur garde un œil sur ce qui se passe. Parce que les violences électorales et postélectorales, nous avons vu dans d’autres pays peuvent aboutir à des conséquences absolument dramatiques », a-t-il prévenu appelant les acteurs à privilégier le dialogue et les voies légales.

Ce message sonne comme un avertissement à l’endroit des acteurs politiques guinéens, alors que les résultats des élections communales du 04 février tombent au compte-goutte.

 Ce n’est pas la première fois que la CPI avertisse les Politiques guinéens au lendemain des élections. En 2015 également, le bureau de la procureure Fatou Bensouda avait lancé un message similaire.

Focus Africaguinee.com

Créé le Samedi 10 Février 2018 à 14:21

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi