Violences post-électorales en Guinée : le Ministre de la sécurité hausse le ton !

Facebook icon Twitter icon
Violences post-électorales

CONAKRY- Le Ministre guinéen chargé de la sécurité a haussé le ton ce jeudi 8 février 2018 suite aux violences survenues à Conakry et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays au lendemain des élections locales.

Maître Abdoul Kabèlè Camara, tout en regrettant les violences qui ont entrainé la mort de cinq personnes dont quatre à Kalinko, dans la préfecture de Dinguiraye, s’est engagé à assurer la sécurité des populations et leurs biens.

« Le ministère de la sécurité et de la protection civile en collaboration avec l’Unité Spéciale de Sécurisation des élections (USSEL), réaffirme sa détermination à assurer sa mission régalienne de protection des personnes et cde leurs biens en mettant un terme à tout acte de nature à troubler l’ordre public et la paix sociale d’où qu’il provienne », a annoncé le Ministre Kabèlè Camara.

Le Chef du Département chargé de la sécurité a ensuite fustigé le comportement de certains acteurs politiques qui selon lui mettent en danger la paix et la quiétude sociale.

« Le ministère de la Sécurité et de la protection Civile, condamne et fustige les agissements de certains acteurs politiques qui s’autoproclament sans fondement vainqueurs des élections dans des circonscriptions électorales à Conakry et à l’intérieur du pays. Ce qui en soi, sont porteurs de germes de violences politiques, constituent également des violations graves des dispositions du code électoral », a rappelé le Ministre Kabèlè Camara.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 09 Février 2018 à 10:24

Facebook icon
Twitter icon
Google icon