Faya Milimouno : « la CENI a été partiale et inefficace… »

Facebook icon Twitter icon
Elections communales 2018
Dr Faya Milimono, leader du BL
Dr Faya Milimono, leader du BL

CONAKRY- Les acteurs politiques continuent de dénoncer la mauvaise organisation des élections communales de ce dimanche 4 février ,qui selon eux ont été entachées d’irrégularités par endroit.

Dr Faya Milimono leader du Bloc Libéral (BL), dénonce des cas de fraude et accuse la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), d’avoir a été partiale et inefficace, a constaté Africaguinee.com.

 ‘’  Le facteur clé de l’échec de ce scrutin est celui de la CENI qui a été inefficace et elle a été partiale. D’abord la distribution des cartes a été un fiasco, plus de la moitié des guinéens contrairement aux chiffres fallacieux dispatchés par cette institution, la plupart des citoyens n’ont pas reçu leurs cartes. Des cartes ont été octroyées au premier venu par des chefs de quartiers avec signature sur place d’une procuration. Cela a complètement dénaturé de ce qui aurait été le choix des populations. Donc cette CENI qui n’a cessé de décevoir a produit la pire des élections en Guinée. Le vote par procuration est encadré par la loi, le vote par dérogation est aussi encadré par la loi (…), et nous sommes dans une situation disproportionnellement inégale. A certains endroits, le vote par procuration est supérieur au vote des personnes physiques (…), ce qui veut dire que même le taux de participation que la CENI est en train de donner est complétement erroné. Ces élections n’ont vraiment pas été ce qu’on souhaitait qu’elles soient’’ a déploré le candidat à la présidentielle de 2015.

A la question de savoir si le leader du BL reconnaitra le résultat de ce scrutin après dépouillement,  Docteur Faya Milimouno indique.

‘’  Nous sommes en train de suivre la remontée de tous les résultats et de toutes les anomalies, lorsque nous arriverons à la conclusion que les acteurs de ce processus ont cessé d’être républicains nous allons analyser tout cela au Bloc Libéral et prendre une décision. Nous déplorons déjà tous ces cas des mort et j’appelle les populations au calme, puisqu’après toute cette violence l’on se dirige tout droit  vers une annulation de ce vote’’ a lancé le président du Bloc Libéral.

Dr Faya indique que la classe politique guinéenne ne comprend pas le peuple de Guinée. Aux dires du politicien, ces acteurs ne semblent pas se préoccuper du quotidien des populations. Pour lui, l’on ne parle que d’élections et rarement de développement pour les citoyens.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 08 Février 2018 à 9:25

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi