Violences post-électorales: un étudiant tué par balles à Conakry…

Facebook icon Twitter icon
Violences post Électorales

CONAKRY-Un jeune étudiant a été tué ce mardi 06 février 2018 à Conakry en marge des violences post-électorales qui ont éclaté au lendemain du scrutin.

Mamadou Diakouane Diallo, étudiant en informatique a touché par deux balles alors qu’il était arrêté à la devanture de leur concession au quartier Carrière. Admis d’urgence à l’hôpital la nuit, il succombera quelques minutes plus tard. Ses proches accusent un agent de la police.

« Ils étaient assis derrière la cour, en train de faire du thé. Il n’y avait pas de manifestations. C’est là qu’un policier est venu ouvrir le feu sur eux. Le jeune qui est décédé a reçu deux balles. Son copain aussi grièvement blessé est alité à l’hôpital », nous a-t-on expliqué.

Des tirs ont retenti toute la nuit d’hier dans des quartiers de la banlieue supposés être proche de l’opposition.

La Capitale guinéenne Conakry a renoué avec la violence depuis ce mardi 06 février 18. A l’intérieur du pays, plusieurs localités se sont embrasées. Un bilan provisoire fait état d’au moins six morts depuis le début des violences. Le Gouvernement guinéen a déploré ces violences et lance un appel au calme.

Une dépêche de Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 07 Février 2018 à 11:17

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi