Violences post-électorales en Guinée : plus de 50 personnes arrêtées à Dinguiraye…

Facebook icon Twitter icon
Violences post Électorales

DINGUIRAYE-Plusieurs personnes ont été arrêtées suite aux violences qui ont éclaté au lendemain des élections communales entre des partisans du parti au pouvoir à ceux de l’opposition dans la localité de Kalinko.

Le préfet de Dinguiraye commandant Mamadou Lamarana Diallo a annoncé ce mercredi 7 février 2018 que 50 personnes ont été arrêtées et conduites à Faranah. Selon lui certaines d’entre eux ont été pris en flagrant délits. Le procureur de Faranah a été saisi du dossier.

« Les forces de l’ordre que nous avons dépêché ont arrêté certains en flagrant délit. Ils détenaient des piquets, des gourdins », a déclaré le préfet, indiquant qu’il y a eu des échauffourées à Gagnakaly, à Lasanaya.

Cinq nourrissons ont péri en marge de ces violences qui ont éclaté à Kalinko. La maison où ils étaient a été incendiée.

Le bilan macabre des affrontements postélectoraux fait état de sept morts en Guinée. Les résultats de ces élections ne sont pas encore annoncés par la CENI (commission électorale nationale indépendante).

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 07 Février 2018 à 23:41

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS