Cellou a-t-il combattu Siradio au foutah ? l’opposant répond à Alpha Condé...

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONKARY-Cellou Dalein Diallo, le président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) vient de répondre au Président Alpha Condé qui l’accuse d’avoir combattu Siradio Diallo au Foutah lorsqu’il était ministre. L’opposant qui a été interrogé en exclusivité ce mercredi 31 janvier 2018 par un de nos reporters, a apporté des précisions sur le rôle qu’il a joué aux côtés du président Lansana Conté notamment lors des campagnes électorales.

« Ceux qui me critiquent : je prends Cellou. Est-ce qu’il ne faisait pas campagne au foutah ? Il n’a pas été combattre Siradiou en disant que jamais que l’opposition ne gagnera à Labé ? Et alors ? Eux ils étaient Premier ministre et ministres. Ils étaient tous en campagne. Et mieux, ils menaçaient les fonctionnaires de leur ministère, ils les obligeaient d’aller en campagne. Moi je n’ai obligé personne à aller en campagne. Ils sont mal placés », a lancé avant-hier le Président Alpha Condé répondant aux critiques de l’opposition sur la participation de ses ministres à la campagne électorale.

J’apportais un appui à la campagne mais

C'est sur le pont de la Fatala où il a fait un arrêt ce mercredi 31 janvier 2018 pour expliquer la genèse du pont, que Cellou Dalein Diallo a répondu aux accusations d'Alpha Condé.

« Moi j'étais loyal ! J'étais dans le gouvernement du Général Lansana Conté. J’apportais un appui à la campagne. Mais il était interdit pour nous d'utiliser les véhicules de service. Aucun ministre n'allait avec son véhicule de commandement. Chacun allait avec son véhicule personnel aider le président Conté. Je n'ai pas dit que les ministres ne doivent pas faire la campagne. Moi j'étais un ministre loyal au Général. Tout ce qu'il fallait faire pour l'aider je l'avais fait. Parce que j'ai appartenu à son gouvernement », a répondu le chef de l’opposition guinéenne, soutenant qu’il n’a pas combattu Siradiou Diallo.
 

« Siradiou Diallo était dans un parti, moi je soutenais un autre. Je n'avais de responsabilité au sein du PUP, mais lorsque les élections arrivaient je venais soutenir soit la candidature du président Conté ou sa liste à l'Assemblée Nationale.  En conséquence, peut-être l'UPR ou le PRP a souffert de cette contribution, mais avec Siradiou j'avais toujours de bonnes relations. Parce que c'était un homme élégant qui comprenait les choses. On avait de bonnes relations », a précisé Cellou Dalein Diallo.

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 31 janvier 2018 à 16:29

Facebook icon
Twitter icon
Google icon