Lucien Guilao : « ce que l’ONFPP compte faire en 2018… »

Facebook icon Twitter icon
Formation professionnelle

CONAKRY- L’Office National de Formation et de Perfectionnement Professionnel (ONFPP), a organisé à l’endroit de ses travailleurs une cérémonie de présentation de vœux du nouvel an. Une occasion mise à profit par le Directeur Général de l’ONFPP de dresser le bilan de son institution pour l’année écoulée et de fixer les perspectives de l’année 2018. C’était dans un réceptif hôtelier de la place le vendredi 26 janvier 18.

L’ensemble des travailleurs de cette direction a conféré ce week-end avec  le ministre de tutelle Damantang Albert Camara et du directeur général de l’ONFPP, Lucien Beindou Guilao  à la présentation des vœux de nouvel an. Au cours de cette cérémonie solennelle, il a été dressé le bilan de l’année écoulée et de l’annonce des perspectives de celle 2018.

Pour la première autorité de cette institution de perfectionnement, des paliers ont été franchis. Selon, Lucien Guilao, la  vision de l’ONFPP est d’être cette institution au service de son public cible.

‘’ En 2017 on a appuyé le secteur privé. Comme vous le savez, ce sont les entreprises qui financent la formation professionnelle par des contributions. En 2016, nous avions mis l’accent sur les femmes, en 2017 nous en avons misé beaucoup plus sur le secteur privé  sans oublier les femmes puisque l’on a eu un partenariat avec l’OIF pour la formation  des femmes dans la région administrative de Kankan. On a pu signer des partenariats, on a assisté l’Union de la presse Francophone, on avance petit à petit vers notre objectif », a dressé l’ancien ministre des Guinéens de l’Etranger.

Aux dires du DG de l’ONFPP, il ne s’agit pas de s’arrêter en si bon chemin malgré les résultats appréciables engrangés. Il a par ailleurs exhorté tous les travailleurs à retrousser les manches pour la nouvelle année 2018 pour amoncelés plus d’aboutissements.

‘’ On ne peut pas se satisfaire de ces bons résultats, il faudrait que l’on se fixe vers de nouveaux défis en 2018. Cette année on va aller plus loin, puisque je vais demander à tous les chefs de sections et de divisions de fixer des objectifs clairs et nets à leurs subordonnés dans le cadre d’un entretien individuel annuel qui va peut-être démarrer la semaine prochaine. Cette année, contrairement à l’an dernier, les augmentations de salaire se feront au mérite suivant les résultats que chacun a eu durant 2017. Chacun a eu le 13 mois mais les augmentations ne seront pas comme ça et ce sera selon le résultat obtenu par chacun d’entre nous.  Nous avons constaté que des employés tirent l’ONFPP vers le haut pendant que d’autres qui n’ont pas faits de grandes choses profitent durant l’année. Il appartiendra donc aux chefs de division et de section d’évaluer leurs subordonnés et de nous proposer des augmentations qui ne seront pas les mêmes pour chacun comme cela en 2019, chacun y mettra du sien. L’ONFPP est arrivé à un niveau satisfaisant mais je pense que nous pouvions aller à un niveau plus loin dès cette année’’ a-t-il prôné.

Mamoudou Traoré, chef personnel de l’ONFPP à travers son allocution a mis un accent particulier sur les acquis réalisés par la direction de l’ONFPP.

‘’ L’année 2017 est désormais derrière nous avec  des évènements qui ont caractérisé nos vies professionnelles celles de nos amis et de l’ONFPP. Notre office a eu à son actif un palmarès riche d’actions qui ont nettement contribué à l’amélioration de ces performances dans le cadre de sa mission relative à la qualification des ressources humaines et à la lutte contre le double phénomène de la pauvreté et du chômage qui affectent  les femmes. Le programme d’appui à l’autonomisation des femmes par la formation et l’apprentissage initié et mis en œuvre par l’ONFPP et autres résultats obtenus. Sur le plan Sous-régional, l’ONFPP a pris une part active  des activités de RAFPRO par  la formation des conseillers en formation de l’ONFPP. Les partenaires techniques et financiers sont désormais unanimes sur la crédibilité de notre institutions en témoigne les missions en Guinée des institutions membres du RAFPRO pour s’enquérir des expériences de l’ONFPP en pleines métamorphoses’’ s’est félicité Mamoudou Traoré.

Pour le chef service de l’ONFPP, l’occasion est opportune pour attirer l’attention de l’ensemble des travailleurs sur la ponctualité et l’assiduité dans le travail pour l’année 2018 et à cela s’ajoute bien-sûr le respect de la hiérarchie. Selon lui, chaque travailleur devrait se poser la question de savoir ce qu’il fait pour mériter son salaire.

L’on rappelle qu’un cocktail a été offert par la direction de l’ONFPP à l’ensemble des travailleurs  sur des notes suaves d’un orchestre  musical moderne guinéen.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 655 31 11 13

Créé le Dimanche 28 janvier 2018 à 19:04

Facebook icon
Twitter icon
Google icon