Viol d'une jeune fille par son père: les précisions du procureur Sidiki Camara...

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions

MAMOU-Un père de famille qui a violé sa propre fille au quartier Pétel dans la commune urbaine de mamou, risque jusqu’à 20 ans de prison, selon le parquet du Tribunal de première Instance de Mamou.

M. Ousmane Diallo boulanger de profession avait pris l’habitude de coucher avec sa fille (D. D) et la fille d'un de ses voisins (O.H.D), toutes âgées de 12 ans. Ce père pédophile entretenait ces relations incestieuses depuis la fin du mois de ramadan 2017.

C'est le vendredi 5 janvier 2018 que cette affaire a éclaté dans la ville carrefour. Informé le parquet du tribunal de première instance de Mamou à saisi la brigade de recherche pour des fins d'enquête, a confié Sidiki Camara, procureur du tribunal de première instance de Mamou.

"C'est depuis la fin du mois de ramadan 2017.Mr Ousmane Diallo boulanger de son état entretenait des relations sexuelles avec sa propre fille ainsi que la camarade de cette dernière, toutes âgées de 12ans. Il continuait ainsi jusqu'au jour où tout cela a été mis au grand jour. C'est le vendredi 5 janvier 2018 que l'affaire a éclatée. On a saisie la brigade de recherche pour des fins d'enquête. Il a été interpellé et les deux filles ont été entendues. Juste après un procès verbal a été établi. Mais bien avant, toutes les filles avaient été admises à l'hôpital. Les certificats médicaux que l'hôpital a fourni ont confirmés que les filles ont entretenu des relations sexuelles. Le procès verbal qui a été établi à la brigade de recherche a été transmis à notre niveau. On a ouvert une information pour viol et pédophilie. Ousmane Diallo a été placé en détention à la maison centrale en attendant son jugement. Si le jugement qui sera rendu le culpabilise il risquera jusqu'à 20ans de prison”, a expliqué le Parquetier.

Il faut signaler que ces genres de fait inédit gagnent de terrain à Mamou. L'année dernière c'est un imam qui avait enceinté une fille. Un autre vieux avait trouvé la mort dans un réceptif Hôtelier de la place pendant qu'il était en plein ébats avec sa maîtresse.

 

Habib Samake

correspondant régional

D'africaguinee.com à Mamou.

Tél.: (00224) 623 093 998

Créé le Dimanche 21 janvier 2018 à 18:42

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS