Condamnation de Thianguel : première réaction du parti de Cellou Dalein…

Facebook icon Twitter icon
Procès Mohamed Koula Diallo
Cellou Dalein Diallo, leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée

CONAKRY-La condamnation de Souley Thiàghel, directeur de la cellule de communication de l’UFDG fait réagir le parti. Cette formation politique dirigée par Cellou Dalein Diallo trouve inadmissible cette décision de la justice.

Joint au téléphone par Africaguinee.com, Alpha Bacar Bah directeur adjoint de la cellule de communication de l’UFDG a qualifié la condamnation de Souley Thiàghle de « politique », avant d’annoncer que le parti va réagir dans les prochains jours.  

 « C’est une décision politique, ce n’est pas un jugement fait dans l’objectivité. Alpha Condé et sa justice ne pouvaient ne pas nous faire ce coup. Pendant 2 ans ils nous ont offert un spectacle, pendant 2 ans ils ont fait une mascarade de justice pour se retrouver avec des gens qu’ils ont enfermés illégalement. Aujourd’hui il se sont vus dans l’obligation de les libérer sans trouver le coupable », a réagi le communicant de l’UFDG, estimant que c’est dans le camp de Bah Oury qu’il fallait chercher le coupable.

« Ils savent exactement c’est qui l’agresseur. C’est Bah Oury qui est venu nous agresser. Il n’a pas été arrêté, il n’a pas été inquiété. Son entourage également est resté tranquille. Si vous faites vos investigations ailleurs laissant les coupables, vous n’allez pas trouver le coupable ailleurs », a-t-il observé.

Souleymane Thiàghel Diallo a été condamné ce mardi 9 janvier 2018 par contumace à la réclusion criminelle à perpétuité dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Mohamed Koula Diallo en février 2016. Il vit hors de la Guinée pour des raisons de santé depuis bientôt deux ans.

« Maintenant comme ils ne trouvent pas l’assassin là où ils voulaient le trouver, on  condamne Souleymane Thianguel qui est totalement innocent dans cette affaire. Tout ce qu’on reproche à Souleymane Thianguel  dans le dossier c’est d’avoir empêché des journalistes de prendre des images. On le condamne à la réclusion criminelle à perpétuité. On le condamne pour complicité alors qu’on ne trouve pas le coupable, celui avec lequel il serait complice. On ne trouve pas l’assassin mais on trouve un complice qu’on condamne. C’est quel genre de justice ? », s’interroge ce proche de Cellou Dalein Diallo qui explique que l’UFDG est choquée par ce jugement.

« Nous sommes choqués par ce jugement, ils veulent tout simplement par cette décision maintenir leur version des faits pour donner l’impression que l’assassin c’est parmi les gens de l’UFDG. Comme il ne trouve pas de raison de condamner les gardes qu’ils avaient indexés comme étant les présumés coupables de l’assassinat, maintenant on condamne l’innocent. Nous sommes vraiment outrés qu’un innocent paye les frais d’une injustice guidée par Alpha Condé. Ils savent bien que Monsieur Thianguel n’est pas en fuite, il est parti pour son traitement, sinon il était là pendant toutes les investigations. Toute la période de l’enquête Souleymane était là, personne ne l’a appelé et personne ne l’a convoqué pour l’entendre. Et c’est un mandat d’arrêt international qu’on sort contre lui ? On l’a juste mis dans ce dossier parce que Bah Oury a indiqué qu’il a empêché des journalistes de travailler. Même si c’était vrai, est-ce que cela méritait une condamnation aussi sévère, aussi cynique ? Ce n’est que dans le pays d’Alpha Condé qu’on peut le voir », fustige M. Bah, annonçant que l’UFDG va réagir dans les prochains jours face à cette condamnation.

« On fera en sorte que les guinéens et l’opinion internationale comprennent que notre parti l’UFDG n’est pas d’accord avec cette forme d’injustice dans le pays, dans les prochains jours nous allons réagir », a-t-il promis.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 664 93 45 45

Créé le Mercredi 10 janvier 2018 à 11:35

Facebook icon
Twitter icon
Google icon