Bah Oury : « Cellou Dalein devrait être en prison… »

Facebook icon Twitter icon
Procès Mohamed Koula Diallo
Bah Oury
Bah Oury

PITA- C’est depuis Pita sa préfecture d’origine que Bah Oury a réagi suite au verdict rendu ce mardi 9 janvier 2018 par la justice guinéenne dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Mohamed Koula Diallo.

Joint au téléphone par un journaliste de notre rédaction, l’ancien Ministre de la réconciliation nationale a estimé que c’est Cellou Dalein Diallo qui devrait se retrouver derrière les barreaux.

« Monsieur Cellou Dalein Diallo avait fait un communiqué pour dire que c’est Bah Oury qui était porteur d’une arme qui a tiré sur le journaliste Mohamed Koula. Aujourd’hui, il y a une preuve manifeste de ce mensonge. Et si le droit devrait être dit, M. Cellou Dalein Diallo devrait se retrouver derrière les barreaux aujourd’hui », a indiqué Bah Oury.

Même s’il se félicite de la condamnation de Souley Thianguel, le Directeur de communication de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Bah Oury a encore des griefs contre certains magistrats.

« La condamnation de Thiaguel par contumace à la réclusion criminelle à perpétuité est implicitement une condamnation de Cellou Dalein Diallo pour montrer que c’est lui le commanditaire de la tentative d’assassinat sur ma personne qui a coûté la vie au journaliste Mohamed Koula. Deuxième point, le présumé tireur qui a tué Mohamed Koula est libéré. Ça veut dire que de toutes les façons, Monsieur Mangadouba Sow (le juge, Ndlr) tenait coûte que coûte à satisfaire celui qui l’a acheté. Donc, cela ne nous étonne guère. Troisièmement nous avions porté une lettre de récusation du juge Mangadouba Sow et autres le 21 décembre 2017 auprès du premier Président de la Cour d’appel de Conakry. La hiérarchie judicaire a fait la lettre de notification au tribunal de Dixinn. Mais le greffier en Chef de la Cour d’Appel M. Soumah a refusé de transmettre le dossier. Cela veut dire que de bout en bout il y a une conspiration pour que la vérité ne soit pas dite dans cette affaire. Et il y a derrière des gens qui corrompent en distribuant de l’argent à tous les niveaux. Les vrais responsables sont connus », a souligné Bah Oury.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 10 janvier 2018 à 14:02

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS