Guinée : Pourquoi AOB et Fatou Badiar n’ont pas été graciés par Alpha Condé ?

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY- Le Ministre guinéen chargé de la justice a donné quelques explications sur l'absence des noms de Mme Fatou Badiar et du Commandant Alpha Oumar Boffa Diallo "AOB" sur la liste des personnes ayant bénéficié de la grâce présidentielle accordée par Alpha Condé ce jeudi 28 décembre 2017.

D’abord, le dossier de ces célèbres prisonniers est en cours de jugement au niveau du Tribunal de première instance de Dixinn. En 2013, la Cour d’Assises de Conakry avait condamné madame Fatou Badiar Diallo à 15 ans de réclusion criminelle tandis que le commandant AOB a écopé de la perpétuité. Cet arrêt a été cassé purement et simplement par la Cour suprême en mars dernier. Un nouveau procès est en cour au niveau du TPI de Dixinn. Après une première audience, les débats ont été renvoyés en début 2018.

Ce vendredi 29 décembre 2017, le ministre d’Etat Cheick Sako qui a animé une conférence de presse dans l’après-midi a apporté de nouveaux éléments, en énumérant six critères sur la base desquels les autorités judiciaires ont travaillé pour arriver aux 245 graciés.

Ce sont : « Exclusion de toute peine criminelle ou assimilée (incendie, viol etc), exclusion de toute peine à caractère financier (détournement de fonds et autres concussions), exclusion de toute peine supérieure à cinq ans, exclusion de toute peine liée aux infractions fauniques, exclusion de toute peine correctionnelle portant atteinte au genre, mineur et autres personnes vulnérables, les condamnés doivent avoir purgé la moitié de leur peine », a égrené le ministre de la justice.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 29 décembre 2017 à 18:11

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi